Les femmes titulaires d’un permis moto discriminées

Les femmes titulaires d’un permis moto discriminées
Les femmes titulaires d’un permis moto discriminées
Les femmes titulaires du permis moto auraient moins de chance de trouver un emploi que les autres. C’est en tout cas ce que révèle une récente étude réalisée par des chercheurs du CNRS.
A lire aussi

Les demandeuses d’emploi ont moins de chances de voir leurs démarches aboutir si elles circulent à moto. Ce sont les enseignements d’une récente étude réalisée par des chercheurs du CNRS. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont répondu à 300 offres d’emplois destinées à des diplômées de niveau bac+5. Les CV fictifs étaient tous identiques à l’exception du permis de conduire obtenu : permis A pour certaines, B pour d’autres, sans permis pour les dernières.
D’après les résultats, il semble que les recruteurs voient d’un mauvais œil les femmes conduisant un deux-roues. En effet, si le taux de réponses positives pour les salariées ne possédant pas de permis de conduire s’élève à 12 %, il retombe à 7 % pour les titulaires du permis moto. Pour Pascale Petit, l’un des auteurs de l’étude, cette différence est liée à la symbolique de la moto. « C’est une caractéristique qui peut apparaître comme étant masculine », a-t-elle ainsi expliqué lors d’un reportage du journal télévisé de France 2. « C’est un signal d’indépendance et d’autonomie voire d’un caractère bien trempé. On s’éloigne de la norme ». Alors, femme à moto, femme sans boulot ?

Marie-Laure Makouke


VOIR AUSSI

Discrimination à l’embauche : quels sont vos droits ?
Le permis à point finalement assoupli
Les femmes avocates discriminées pendant la grossesse