Marie Trintignant et Bertrand Cantat : les 10 ans de sa mort

Marie Trintignant et Bertrand Cantat : les 10 ans de sa mort
Marie Trintignant et Bertrand Cantat : les 10 ans de sa mort
Dans cette photo : Marie Trintignant
Il y a tout juste 10 ans, Marie Trintignant s’éteignait dans des conditions terribles. Au-delà du fait divers qui a marqué la France, la mort de Marie Trintignant a bouleversé ses fans et endeuillé tout le cinéma français.
A lire aussi

Cela fait dix ans que Marie Trintignant est décédée. Le drame s’est produit dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003. Dans une chambre d’hôtel en Lituanie, une violente dispute éclate entre l’actrice et son compagnon Bertrand Cantat. Marie Trintignant tombera dans le coma et succombera quelques jours plus tard, en France, des suites d’un œdème cérébral. Elle avait 41 ans.

Une belle carrière


Fille de Jean-Louis et Nadine Trintignant, la petite Marie a grandi sur les plateaux de cinéma et c’est à quatre ans qu’elle jouera son premier rôle dans Mon amour, mon amour, sous la direction de sa mère. Mais c’est à 16 ans que sa carrière a véritablement décollé, grâce à sa rencontre avec Alain Corneau. Ce cinéaste la révélera dans Série noire. Puis, elle apparaîtra au théâtre où elle donnera la réplique à son père, à la télévision dans des téléfilms ou encore au cinéma sous la direction de Claude Chabrol, Pierre Salvadori…

Toutes ses prestations sont saluées par la critique et Marie Trintignant devient une grande figure du cinéma français. Tout le monde se souvient de sa voix rauque et suave qui lui a permis d’incarner le rôle d’une chanteuse pop dans Les Ailes de la renommée et celui d’une femme se faisant passer pour Janis Joplin dans Janis et John.

Bertrand Cantat, toujours dans la tourmente ?


Suite à cette terrible tragédie, Bertrand Cantat sera jugé par la justice lituanienne et écopera de huit ans de réclusion criminelle. Il sortira finalement en 2007 pour bonne conduite. Aujourd’hui, l’ancien leader du groupe Noir Désir, prépare son come-back en solo avec un nouvel album prévu en novembre. Mais les révélations de Krisztina Rady, son ex-femme, rendues publiques dans le livre Bertrand Cantat-Marie Trintignan : l’Amour à mort, montreraient le visage d'un homme particulièrement violent avec les femmes. « A plusieurs reprises, j’ai échappé au pire. Bertrand est fou. » aurait-elle déclaré quelques mois avant son suicide.

VOIR AUSSI

Bertrand Cantat et autres violents domestiques célèbres : l'omerta

Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !