Marissa Mayer dans Vogue, trop glamour pour les féministes ?

Marissa Mayer dans Vogue, trop glamour pour les féministes ?
Marissa Mayer dans Vogue, trop glamour pour les féministes ?
Blonde Hitchcockienne tirée à quatre épingles, Marissa Mayer, la très puissante patronne de Yahoo ! prend la pose dans la dernière édition américaine du Vogue, alanguie avec chic sur un transat immaculé. Tout dans cette image respire le succès, la maîtrise et le glamour. Une gravure de mode qui n'est pourtant pas du goût de toutes, certaines féministes américaines dénonçant une glamourisation à outrance.
A lire aussi


Brillante geek qui a fait ses classes chez Google, férue de technologie, mais aussi jeune maman de 38 ans, figure puissante de la Silicon Valley, PDG de Yahoo ! depuis près d’un an : Marissa Mayer a plus d’une corde à son arc. Classée 32e femme la plus puissante au monde par le magazine Forbes en 2013, Mme Mayer n’échappe cependant pas aux controverses. Nommée patronne de Yahoo ! en 2012 alors qu’elle est enceinte de 6 mois, son retour au travail quelques semaines après un congé maternité éclair avait déjà fait jaser. Puis c’est son interdiction du télétravail à ses salariés qui avait fait des vagues. Depuis quelques jours, la blonde PDG fait à nouveau parler d’elle suite à la publication de son portrait dans l’édition américaine du très glamour magazine Vogue. Elle y apparaît photographiée par Mikael Jansson, moulée dans une très chic robe bleue Michael Kors, alanguie sur un transat immaculé, tenant à la main une tablette numérique diffusant son portrait. Hitchcockienne, business woman et dans la maîtrise à 100% : Marissa s’affiche comme une entrepreneuse qui n’a pas peur de faire montre de féminité.

« Peut-on être geek et canon ? »

Mais cette photographie ultra léchée n’a pas plu à tout le monde, notamment à certaines féministes qui sont immédiatement montées au créneau, dénonçant un cliché bourré de stéréotypes. Sur le site de CNN, l'une d'entre elles, Anna Nicole Moose, s'insurge ainsi : « Nous luttons si durement pour être où nous sommes et prouver que là où nous sommes n’est pas le fait de nos corps séduisants, de nos seins généreux ou de notre charmant minois. » « Honte à vous Marissa Mayer de tomber dans les stéréotypes », ponctue-t-elle. Même son de cloche du côté de la professeure de sociologie et de sexologie Pepper Schwartz qui pose la question : « Peut-on être geek et canon ? », avant d’assurer : « Quel est l'enseignement à tirer pour toutes les femmes qui ne seraient jamais assez belles pour faire ça, mais qui sont assez intelligentes pour faire leur travail ? Doivent-elles se sentir inférieures à Marissa parce qu'elles ne sont pas qualifiées pour poser dans Vogue ? Marissa ne pouvait-elle pas faire des photos dans lesquelles on la verrait comme une chef d'entreprise classe et jolie, plutôt qu'un canon qui expose ses jolies jambes et ses chaussures à 1 000 dollars ? ». Trop sexy, Marissa ?

Sexy, mais pas que

C’est vite oublier le portrait de 3 000 signes rédigé par le magazine qui revient avec force détails sur le parcours d’une Marissa Mayer génie du Web, « perfectionniste », travailleuse acharnée et « autoritaire » qui n’est pas arrivée par hasard dans les plus hautes sphères du monde impitoyable des entreprises numériques. Et qui souligne au passage que celle qui a réussi en quelques mois à faire souffler un vent de « cool » sur un Yahoo ! en dangereuse phase de ringardisation est également une férue de mode. N’en déplaisent à certaines, il est donc encore une fois prouvé que l’on peut être à la fois PDG d’une multinationale et sensible à la mode. D’ailleurs certains ont été séduits par cette photo de Vogue, à l’instar de la blogueuse Jen Bosse, qui se montre pour le moins enthousiaste : « Les femmes intelligentes peuvent être belles. (...) Elles ne doivent pas succomber à la pression sociale qui leur dicte ce qu’elles sont autorisées à être et à faire », a-t-elle commenté. Être une femme de pouvoir ou une jolie femme, quand pourra-t-on ne plus avoir à choisir ? 

VOIR AUSSI

Marissa Mayer : le congé maternité éclair de la PDG de Yahoo! fait polémique
Yahoo! : Marissa Mayer interdit le télétravail
Yahoo! : Marissa Mayer gagne 36 millions en 6 mois
Marissa Mayer : une dirigeante historique de Google à la tête de Yahoo!