Un village de Roms en prévision dans le XVIe arrondissement de Paris

Un village de Roms en prévision dans le XVIe arrondissement de Paris
Un village de Roms en prévision dans le XVIe arrondissement de Paris
C’est une proposition qui a été faite par un élu au Conseil de Paris Ian Brossat, il est aussi chef de file du PCF pour les prochaines municipales de la capitale de 2014.
A lire aussi
El-Samaha, le village égyptien où les femmes ont le pouvoir
News essentielles
El-Samaha, le village égyptien où les femmes ont le...

Selon Ian Brossat, il faut faire preuve d’esprit de solidarité et celui-ci doit être mieux partagé comme il l’a déclaré dans Le Figaro. Les seules communes de Seine-Saint-Denis ne peuvent pas supporter le poids de ces 10 000 à 17 000 Roms qui sont installés maintenant en France et qui vivent tous en Ile-de-France.

Pourquoi ce choix de cet arrondissement très chic de la capitale, d’après les arguments de Monsieur Ian Brossat le XVIe arrondissement de Paris est un des plus grands et sa population n’a pas cessé de décroître. Selon les chiffres déclarés par l'Insee, cet arrondissement a connu une baisse de plus de 40.000 habitants entre 1968 et 2009.

Pour ce militant communiste, il n’y a pas de raison que soient concernées uniquement certains arrondissements car les Roms sont partout et il va falloir agir. Les élus UMP du XVIe ne l'entendent pas de cette oreille, car ils ont déjà refusé la création dans le Bois de Boulogne d’une aire dédiée aux gens du voyage.


Les choses vont peut être bouger pour ces gens qui sont refoulés de leurs campements de fortune sans solution de relogement. Il est prévu de leur apporter le logement, la santé, l’école et le travail même si les riverains ne l’entendent pas de cette oreille.