Google Doodle : Simone de Beauvoir en quatre scandales

Google Doodle : Simone de Beauvoir en quatre scandales
Google Doodle : Simone de Beauvoir en quatre scandales
Elle est née un 9 janvier… il y a 106 ans. Pour l'occasion, Google consacre son Doodle du jour à Simone de Beauvoir, qui sous son turban et ses airs sages, fut sans doute la femme la plus scandaleuse de son temps : féministe, volage, lesbienne… Retour sur la vie du « castor » en quatre épisodes.
A lire aussi

Beauvoir et les amours contingentes

Quand on pense Beauvoir, on pense Mémoires d’une jeune fille rangée, Mandarins, Deuxième sexe mais aussi Jean-Paul Sartre avec qui elle formait le couple le plus mythique (et le plus anticonformiste) du XXe siècle. Même si Sartre demande un jour Beauvoir en mariage (pour qu’elle soit mutée dans la même ville que lui), il ne l’épousera jamais. « Pas un instant je ne fus tentée de donner suite à sa suggestion », écrit Beauvoir dans La force de l’âge. Beauvoir veut son indépendance, pas d’enfants ni de tâches ménagères. Sartre est son amour nécessaire, toute sa vie elle aura (comme lui) des amours contingentes.

Beauvoir bisexuelle

Elle s’en est défendu de son vivant mais Beauvoir a eu nombre de relations homosexuelles et notamment avec certaines de ses élèves. Peu avant la Seconde Guerre mondiale, elle est renvoyée du lycée Molière suite à une relation amoureuse avec l’une d’elles. En juin 1943, elle est suspendue de l'Éducation nationale après une plainte pour « excitation de mineure à la débauche ».

Beauvoir nue

La photo a été prise par le photographe Art Shay à Chicago. Simone de Beauvoir y apparaît nue, de dos, dans une salle de bain. À l’époque, Beauvoir vit une grande passion amoureuse avec Nelson Algren qui habite dans un appartement à 10 dollars le mois et sans salle de bains. Il demande donc à Art Shay d’emmener Simone chez une de ses amies qui en possède une pour qu’elle puisse se laver. « Fais attention à toi, elle aime les hommes jeunes ! », prévient Algren. Alors que Beauvoir se lave, Shay sort son Leica et tire ce sulfureux portrait du castor. « Vilain garçon ! », aurait dit Beauvoir en surprenant le photographe.

Beauvoir féministe

En 1949, Beauvoir publie Le Deuxième Sexe dans lequel elle dénonce crûment le maintien dans une position d'infériorité des femmes, milite pour le droit à l'avortement et critique le mariage comme une institution « petite-bourgeoise » aussi répugnante que la prostitution. Le Vatican met l’ouvrage à l’index, Le très conservateur François Mauriac scandalisé écrit aux Temps modernes (la revue fondée par Sartre) : « à présent, je sais tout sur le vagin de votre patronne ». Simone de Beauvoir devient la figure de proue du féminisme.

>> Plus de femmes au Panthéon ? Les féministes proposent un Top 5 <<