Louboutin attaque Yves Saint Laurent en justice

Louboutin attaque Yves Saint Laurent en justice
Louboutin attaque Yves Saint Laurent en justice
Dans cette photo : Yves Saint Laurent
Rien ne va plus entre les deux géants de la mode. Le chausseur Christian Louboutin a décidé d’attaquer Yves Saint Laurent en justice pour avoir utilisé sa marque de fabrique : la fameuse semelle rouge.
A lire aussi

Depuis 1992, la semelle rouge est la signature des chaussures de Christian Louboutin. C’est lors d’un shooting photo que M. Louboutin a l’idée de poser du vernis à ongles rouge sur la semelle de son stiletto.

En 2008, celui-ci a fait établir un brevet aux Etats-Unis sur cette précieuse semelle, en tant que marque de fabrique. Alors quand le chausseur découvre sur le sol américain une paire d’escarpins à la semelle rouge écarlate signée YSL, la réaction ne se fait pas attendre. Malgré les avertissements de la maison Louboutin, Yves Saint Laurent n’a pas renoncé à la vente de sa collection, ce qui a poussé la marque de luxe à attaquer le couturier en justice pour « violation de marque commerciale » et « concurrence déloyale ».

Selon la plainte du chausseur de luxe, « cela est susceptible de provoquer la confusion chez les acheteurs ». En effet, la plupart des « fashion victims » reconnaissent les chaussures Louboutin grâce à ces fameuses semelles rouges et l’arrivée de cette nouvelle collection d’Yves Saint Laurent pourrait changer la donne.

(Sources : Actu Star et Madmoizelle)

VOIR AUSSI

Les trucs et astuces Mode

Pénélope Blanckaert, experte dans les ventes aux enchères de mode