Les Anglaises achètent elles-mêmes leur bague de fiançailles

Les Anglaises achètent elles-mêmes leur bague de fiançailles
Les Anglaises achètent elles-mêmes leur bague de fiançailles
Puisqu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, les Anglaises ont de plus en plus tendance à s'offrir elles-mêmes la bague en diamants de leurs rêves à l'occasion de leurs fiançailles. Certaines la choisissent, sont prêtes à accorder une rallonge à leur futur époux si l'objet de convoitise est au dessus de leurs moyens et pourraient refuser le mariage si la bague n'est pas à leur goût.
A lire aussi
Pourquoi cette bague de fiançailles à 123 euros fait-elle le buzz ?
News essentielles
Pourquoi cette bague de fiançailles à 123 euros fait-elle...


Les Anglaises seraient-elles maniaques du diamant ? À en croire un sondage réalisée pour Taylor & Co et publié dans le Daily Mail, elles accordent en tout cas une attention toute particulière au choix de leur bague de fiançailles. Déterminée à avoir l'anneau parfait, une femme interrogée sur cinq est prête à amoindrir le coût de la cérémonie si la valeur de la bague de ses rêves l’impose. Certaines sondées ont concédé pouvoir dire non à leur bien-aimé si la bague ne correspondait pas à leurs attentes. Le bijou, supposé sceller leur amour jusqu’à la fin des temps, a même été une source de dispute pour un couple sur dix. Un choix compliqué pour les hommes, qui ont été 88% à avouer que les femmes étaient exigeantes par rapport à la fameuse bague et 13% à raconter que leur femme, déçue, s’était montrée ingrate lorsqu’elle avait reçu sa bague. Pour éviter ces déconvenues, elles étaient un tiers à être prêtes à aller acheter elles-mêmes leur bague.

Le prix du bijou a son importance

Pour les Anglaises, quand on aime, on paye. Le coût entre en ligne de compte dans la sélection de la bague, et pour satisfaire leur future épouse, les gentlemen doivent y mettre le prix. D’ailleurs, 23% des interrogées ont déclaré que plus la bague est chère, plus l’homme est amoureux… Et deux Anglaises sur trois s’accordent sur le fait que plus un homme gagne, plus il doit dépenser. En moyenne, elles estiment que le prix du bijou doit être de 1 360 livres, soit près de 1 600 euros, et un tiers d’entre elles pensent que la bonne somme à débourser équivaut à un mois de salaire de leur prétendant.

Un choix crucial

Selon Sara Taylor, la fondatrice de la marque de joaillerie spécialisée Taylor & Co, interrogée par le Daily Mail, le choix de la bague de fiançailles doit être « un moment magique pour le couple ». Elle explique que « les couples ne devraient pas trop se concentrer sur le prix d’une bague de fiançailles », mais plutôt sur d’autres paramètres, et se demander si le style correspond au goût de la fiancée, ou s’il résistera à l’épreuve du temps : car « si tout se passe bien, vous la porterez pour le reste de votre vie ».

Victoria Houssay


VOIR AUSSI

Fiançailles ou pas, trouvez la bague qui vous va
Mariage : de la lingerie blanche pour la nuit de noces
Mariage : les petites robes blanches de l'été 2013