Microbrasseries : les bières à la recherche du goût perdu

Microbrasseries : les bières à la recherche du goût perdu
Microbrasseries : les bières à la recherche du goût perdu
Voilà l'été qui approche et les bières qui refont doucement surface dans les terrasses. A l'occasion de la première Paris Beer Week, qui se tiendra du 24 mai au 1er juin, Terrafemina s'intéresse au phénomène des microbrasseries qui réinventent le concept de bière artisanale et locale.
A lire aussi

Paradoxe ? Alors que la France est loin d'être la première nation à descendre les litres de bière, la consommation de ce délicat breuvage, sur le déclin selon les experts de la culture brassicole, les microbrasseries, elles, ne cessent de se multiplier. Pis, l'association Bières et Papilles organise pour la première fois dans la capitale, la « Paris Beer Week », du 24 mai au 1er juin. Un événement qui vise notamment à mettre à l'honneur des bières artisanales d'ici ou d'ailleurs.

Microbrasseries : Une tendance qui s'accélère en France

L'engouement des Français pour le retour à un goût plus traditionnel, celui du terroir et des produits locaux, semble ouvrir de nouveaux horizons à cette boisson fermentée qui remonte à l'Antiquité. Les microbrasseries ont bien compris cette tendance. Ces petits lieux où sont fabriquées et vendue des bières « maison » en consommation sur place (ou à emporter) ont dépassé le seuil des 500 établissements en 2013 dans la métropole, selon Robert Dutin, auteur de l'Annuaire des brasseries françaises.

>> Bars à bières à Paris : notre sélection des meilleures adresses <<

Savourer des bières uniques

Finies donc les brasseries entre amis et les after work où vous vous retrouvez à boire l'éternelle même marque de bière industrielle quel que soit l'établissement. L'idée n'est plus d'aller à tel ou tel endroit pour boire un simple coup et retrouver ses collègues ou proches pour simplement discuter. Tout l'intérêt est au contraire de choisir, désormais, telle ou telle microbrasserie pour savourer la bière unique qu'elle produit.

Caramel, épices, blé... le retour de la créativité ?

Et on peut y découvrir des saveurs étonnantes. Par exemple, à la Brasserie La goutte d'or située à Paris, vous pouvez déguster une bière de blé houblonnée, une bière de blé au café ou encore une bière de blé au thé indien. Si vous poursuivez votre  chemin, tout près de Montmartre, vous pourrez trouver, à quelques pas de la station de métro Grands Boulevards, des breuvages « fait maison » par un restaurant-microbrasserie nommée French Beer Factory. Cette dernière propose à vos papilles des bières blondes légères, d'autres avec une pointe d'amertume et légèrement caramélisées, ou encore au blé et aux épices.

Autres bières, autre endroit, à Nantes cette fois-ci (Loire-Atlantique). Les Bières de Charlotte est une microbrasserie qui propose trois bières artisanales brassées toutes l'année : La Blonde aux saveurs épicées, l'Ambrée au parfum caramélisé et la Carlota, une autre bière épicée. Ensuite, selon les saisons, plusieurs nouvelles recettes de bières sont proposées pour se marier avec le climat.

A l'heure où chacun regarde de plus en plus ce qu'il y a dans son assiette, ces circuits courts et la créativité autour des recettes semblent à la fois le bon moyen de rassurer les consommateurs de bières et celui de les fidéliser.