Grèce : Moody's abaisse une nouvelle fois la note du pays

Grèce : Moody's abaisse une nouvelle fois la note du pays
Grèce : Moody's abaisse une nouvelle fois la note du pays
Après le sommet extraordinaire de Bruxelles et le plan d'aide décidé par les 17 pays membres de la zone euro jeudi dernier, l'agence de notation Moody’s a décidé de descendre la note de la dette grecque, à un cran au dessus du défaut de paiement.
A lire aussi


Panique sur les marchés financiers. L’agence de notation Moody’s a décidé de faire passer la note de la Grèce de « Caa1 » à « Ca », tout comme l’agence Fitch. Une nouvelle qui a fait plonger les Bourses mondiales. Pris de panique, certains investisseurs ont décidé de se retirer du marché en emportant leurs bénéfices. Norbert Gaillard, spécialiste des agences de notation à Science Po Paris explique dans Le Figaro que « cette note indique que Moody's prévoit que les investisseurs perdront environ 20% de leurs fonds placés dans la dette grecque ». Les principales bourses européennes ont ouvert en baisse ce matin avec un repli de 0,56 % pour Paris, de 0,20 % pour Francfort et de 0,50% pour Londres. La situation sans précédent de la Grèce, prévient déjà que si un autre pays venait à se trouver dans la même situation, il se verrait alors en défaut de paiement. On peut y voir un avertissement à l’Espagne et à l’Irlande, qui, s’ils venaient à être en défaut de paiement, causeraient le naufrage de la zone euro.

Et les marchés sont loin d’être au bout de leurs peines. Le 2 août, les États-Unis pourraient être, eux aussi, déclarés en défaut de paiement si les Républicains et les Démocrates ne s’accordent pas sur une élévation du maximum autorisé de l’endettement américain. Mais « étant donné l'énorme impact que pourrait représenter un défaut de paiement des États-Unis sur les marchés financiers, le scénario le plus probable est que Washington parviendra à l'éviter finalement. Toutefois, la crainte persiste », a noté Sumino Kamei, analyste chez Mitsubishi UFJ.

Claire-Marie Allègre


(Source : leparisien.fr)
Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

Dette grecque : le pays échappe à la faillite
Crise de l'Euro : les dirigeants européens se réunissent à Bruxelles
Un tiers des Français souhaitent renoncer à l’Euro
La Grèce : les enjeux pour la croissance des pays européens