Mais où sont les femmes sur le Web ?

Mais où sont les femmes sur le Web ?
Mais où sont les femmes sur le Web ?
« Les femmes pointent difficilement leurs nez » sur le web. Tel est le constat que fait le quotidien 20 minutes lors de la conférence Web 2009 organisée par Loic Le Meur, patron de Seesmic et sa femme Géraldine.
A lire aussi
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes
News essentielles
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour...

Pour la quatrième année, le 9 et 10 décembre, au studio 104, le Web’09 a donné rendez-vous aux acteurs  incontournables d’Internet tels que Twitter, Facebook, MySpace, Youtube. Parmi ce monde d’hommes, encore peu de femmes sont représentées.

2200 personnes se sont inscrites, mais sur les plateaux des intervenants, les femmes sont encore en minorité. Une femme pour quatre, cinq ou six hommes si l’on en croit le quotidien. Géraldine Le Meur, la coorganisatrice de Web’09, explique à 20 minutes que les femmes sont présentes mais « plutôt dans l’entourage des hommes, plutôt backstage, pour organiser. On les retrouve dans les relations presse ou la communication ».  

Lors de cette conférence, quelques femmes se sont faites remarquées : Nathalie Kosciusko-Morizet,  la Secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique ainsi que Rania de Jordanie. Pour la reine, grande utilisatrice de Twitter : « le Web en temps réel peut apporter des changements réels à l'humanité », si les internautes et les entrepreneurs du Web font pression ensemble sur les gouvernements.

Il est vrai que si  la « geek attitude » n’attire d’ordinaire pas vraiment les femmes, certaines y trouvent tout de même leur compte. Dans son livre « la femme digitale », Isabelle Juppé montre que les femmes sont peu à peu en train d’investir Internet et de se l’approprier. Elles créent  leur entreprise grâce au web, s’en servent quotidiennement au travail.  La directrice éditoriale de Zoomorama, Anne Cécile Jeanneau confie d’ailleurs au quotidien 20 minutes « Des femmes ? Il n’y en a pas beaucoup. Mais ça s’ouvre de plus en plus, il y a une montée depuis deux ans. Des femmes montent leurs start-up ».

Liens:

Le Web
Les femmes pointent timidement leur nez !

Anaïs Anouilh

Dans l'actu