Les Français sortent moins au restaurant

Les Français sortent moins au restaurant
Les Français sortent moins au restaurant
La fréquentation des restaurants a chuté de 2% entre janvier et mai 2012, par rapport à la même période de 2011. L'étude NPD souligne les causes possibles de cette baisse : crise, météo et élections remportent la mise.
A lire aussi
Les Afro-américaines sortent enfin de l'ombre aux Oscars 2019
News essentielles
Les Afro-américaines sortent enfin de l'ombre aux Oscars...


Alors qu’une étude datant du 15 mars saluait une hausse de la fréquentation des cafés, bars et brasseries à hauteur de 1,2% en 2011, la tendance n’a pas suivi la même courbe et les derniers résultats font état d’un sérieux coup d’arrêt : « Les consommateurs se sont montrés plus raisonnables », d’après l’étude du cabinet NPD. Moins de petit-déjeuners et de goûters, repas du midi pris directement au travail plutôt qu’en extérieur, des familles qui sortent de moins en moins, bref, la baisse générale de fréquentation avoisine les 2%.

Christine Tartanson, la responsable du secteur food service de NPD Group, constate que le service le plus affecté est celui du soir (-3%) : « Les Français ont ainsi préféré réduire ces moments plaisir sans remettre en question leur indispensable pause-déjeuner » et conclut que la restauration servie à table souffre toujours de la crise depuis 2008. Mais alors que la restauration rapide permettait au marché de se maintenir, elle enregistre elle aussi une baisse de l’ordre de 2,2%. Seule la hausse des dépenses lors de ces sorties permet au marché de la restauration de conserver une croissance minime à hauteur de 0,6%.

Météo, crise, élections, les causes sont multiples pour expliquer ce phénomène, mais comme les consommateurs, le cabinet NPD joue la carte de la prudence et n’annonce cette fois aucune tendance pour l’avenir.

Laure Gamaury

(Source : lepoint.fr)
Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

Etat des lieux : Les Français et la consommation responsable
Les Français parmi les plus gros consommateurs d'Europe
Obésité : la consommation de sodas encadrée à New York