La "raw food", secret de la jeunesse éternelle ?

La "raw food", secret de la jeunesse éternelle ?
La "raw food", secret de la jeunesse éternelle ?
Dans cette photo : Gwyneth Paltrow
Manger cru pour rester jeune ? Et pourquoi pas. Susan Reynolds, une Britannique de 29 ans, en a fait un mode de vie, et même un métier. Elle voit en son régime d'ascète la raison de son teint éclatant, de sa minceur et de sa bonne humeur.
A lire aussi

Susan Reynold, une entrepreneuse britannique de 29 ans, n’a pas mangé de repas chaud depuis sept ans. D’ailleurs, elle ne mange que des fruits crus, des légumes crus, des noix et des graines. C’est à ce régime extrême qu’elle devrait son teint radieux, et son air si juvénile : elle confie au Daily Mail qu’on la prend souvent pour une adolescente de 16 ans. Aujourd’hui, elle est à la tête d’une entreprise nommée Twist and Sprout, qui propose aux entreprises et aux particuliers des cours de yoga et de rééducation alimentaire. Pour elle, manger cru n’est pas une affaire de régime pour perdre du poids : c’est tout simplement un mode de vie.

>> Raw food : nos recettes de tartares et de carpaccio pour l'été <<

Gwyneth Paltrow et Demi Moore, accros à la raw food

Vivre mieux, vivre jeune, et en bonne santé s’il vous plaît : voici les multiples promesses de la raw food. Parmi ses adeptes, on compte Gwyneth Paltrow (toujours prompte à nourrir sa smala de graines germées) ou Demi Moore. Le principe est 100% vegan (végétalien) : les apports ne sont jamais animaliers. L’occasion de découvrir qu’en plus du lait d’amande ou de soja, on trouve même des « fromages » raw food, fabriqués par exemple à base de noix, de tofu ou de fécule de pomme de terre. Le mouvement n’est pas réservé à une poignée de fanatiques new age. De plus en plus de chefs s’y mettent, et quelques adresses ouvrent, de Los Angeles à Paris (Pousse Pousse, dans le IXe). Car le cru permettrait de redonner aux aliments tout leur goût, et surtout de garder toutes les vitamines et les nutriments.