De l'art subtil de faire un cadeau à un jeune parent

De l'art subtil de faire un cadeau à un jeune parent
De l'art subtil de faire un cadeau à un jeune parent
A l’approche des fêtes, on commence tranquillement à réfléchir aux cadeaux que l’on va pouvoir offrir cette année. On se projette dans le mode de vie de notre entourage, on se remémore les dernières discussions où on a parlé envies, projets, mode. Dans le cas des jeunes parents, il faut cependant se méfier des apparences et des discours tenus. Ainsi, s’ils répètent à qui veut l’entendre qu’ils rêvent d’aventure, de lecture, de sorties, de shopping, il faut « interpréter » leur parole et bien connaître certaines nuances.
A lire aussi

1. Les livres

A priori, les livres paraissent une bonne idée. Le jeune parent n’arrête pas de dire qu’à force de lire Tchoupi et compagnie, son cerveau fond comme neige au soleil et qu’il aimerait connaître un autre marché de l’édition que celle spécialisée dans la petite enfance. Pourtant, alors qu’il ouvre votre petit paquet où se cache le dernier prix Goncourt de 568 pages, son visage se ferme. Ce qui se passe dans sa tête : « Parce que vous croyez que j’ai le temps de lire ?! ». Envoyez un signal de compréhension en offrant un livre mais pensez plutôt à la BD. Premièrement, la lecture peut en être facilement interrompue. Deuxièmement, elle peut être introduite subrepticement au milieu des lectures d’avant dodo si l’enfant n’est pas très regardant ou pas très concentré

2. Les vêtements (vaut pour les mères. Et pour les pères qui ont fait une couvade)

Il est vrai que les jeunes parents ont divisé leur temps consacré au shopping par…euh, le temps consacré au shopping a tout simplement disparu. Ainsi, on pourrait penser qu’offrir la dernière petite robe branchée du moment fera plaisir. Pourtant, voilà ce qui risque de se passer dans sa tête « 38 ? Ça fait 6 mois que j’arrive à ne pas connaître ma taille. C’est pas ce soir que je vais faire face au réel ». Envoyez un signal de compréhension en considérant que le parent a lui aussi le droit d’évoluer dans un monde superficiel et branché en remplaçant le vêtement par des accessoires (sacs, ceintures, bijoux, chapeaux, chaussettes). Même si le parent ressemble à Pac Man, il saura quoi en faire

3. Le coffret Sport extrême

Ils ont passé l’été dernier à dire qu’ils en avaient marre de s’encrouter dans leur traintrain quotidien, à ne pratiquer comme sport que le lever d’enfants à bras le corps et comme randonnée que le trajet entre l’école et la boulangerie. Mais attention, il y a une différence entre les souhaits exprimés par les parents et ce que leur horloge biologique interne leur impose. Ainsi, s’ils risquent de s’extasier devant un coffret Sport extrême, une petite voix quelque part en eux va leur murmurer « en vrai-vrai, je préfèrerais dormir ». Envoyez un signal de compréhension en offrant un coffret qui le sortira de ses habitudes et de sa routine mais plutôt via le sommeil, le repos ou la nourriture (coffret massage, thalasso, hôtel, resto, etc.)

NB : Si vous ne trouvez pas l’inspiration dans ces conseils, ne désespérez pas, le jeune parent est très facile à contenter. Offrez-lui un bon cadeau HUMAIN (babysitting, change, promenade), il vous en sera reconnaissant jusqu’au noël suivant.


SES AUTRES ARTICLES

Le Blog de Mummy in Town
"Mais ça c'était avant" (d'être parent)
Pourquoi le temps passe plus lentement avec des enfants ?