Mariage : les Françaises ne veulent plus prendre le nom de leur mari

Mariage : les Françaises ne veulent plus prendre le nom de leur mari
Mariage : les Françaises ne veulent plus prendre le nom de leur mari
Si elles se mariaient cette année, 54% des Françaises ne prendraient pas le nom de leur époux comme seul nom de famille, d’après un sondage BVA pour la Chambre des notaires de Paris et « 20 Minutes ».
A lire aussi
Mariage : pourquoi prendre le nom de son épouse relève du parcours du combattant ?
parité
Mariage : pourquoi prendre le nom de son épouse relève du...

Une conséquence de l’égalité des sexes dans le foyer ? Plus de la moitié des Françaises ne souhaite pas renoncer totalement à son nom de jeune fille en se mariant, selon un sondage « Les Français et la famille » réalisé par BVA pour « 20 minutes » et la Chambre des notaires de Paris. Parmi elles, 20% préfèreraient garder exclusivement leur nom de jeune fille, et 34% y accoleraient le nom de leur époux. Un affranchissement symbolique plus fréquent dans les catégories socioprofessionnelles élevées et chez les sympathisantes de gauche. Les femmes qui parviennent à se faire un nom dans la vie professionnelle n’ont pas envie de repartir à zéro avec celui de leur mari, et on peut les comprendre !

VOIR AUSSI

Place aux femmes au forum économique mondial de Davos
Femmes dans les conseils d’administration : la loi à l’Assemblée
Médias : ils s’engagent à montrer plus de femmes expertes
Tous ce qu’il faut savoir sur le contrat de mariage