Le taux de fécondité toujours en hausse malgré la crise

Le taux de fécondité toujours en hausse malgré la crise
Le taux de fécondité toujours en hausse malgré la crise
Malgré la crise économique, la fécondité n’a pas baissé en 2010. La France affiche un taux de fécondité de deux enfants par femme, l’un des plus hauts d’Europe.
A lire aussi

Avec les Irlandaises, les Françaises sont les championnes de la fécondité en Europe. En effet en moyenne les couples ont deux enfants, selon les derniers chiffres de l’Insee. Alors que les spécialistes pariaient sur une baisse de la fécondité en 2010, il n’en est rien. 
C’est le taux le plus élevé depuis le baby-boom.  Preuve que l’augmentation du chômage et le contexte économique morose n’ont pas eu d’effet sur le moral des familles et qu’au contraire celles-ci n’ont pas hésité à faire des bébés. La France est-elle un cas unique ? Aux Etats-Unis par exemple, l'indicateur de fécondité a baissé entre 2007 et 2009 et pourrait continuer de chuter cette année. Les économistes et les sociologues justifient cette hausse par la générosité du système français qui garantit de nombreuses aides financières pendant la maternité et après.

VOIR AUSSI

L’âge moyen du premier enfant après 28 ans
Le congé maternité allongé à 20 semaines
Tout savoir sur le congé maternité