Répartition des tâches parentales : toujours autant d'inégalités

Répartition des tâches parentales : toujours autant d'inégalités
Répartition des tâches parentales : toujours autant d'inégalités
Les inégalités persistent dans la répartition des tâches parentales dans les couples, souligne une étude publiée par la Caisse nationale des allocations familiales.
A lire aussi
La dessinatrice Emma égratigne la répartition des tâches ménagères dans le couple
News essentielles
La dessinatrice Emma égratigne la répartition des tâches...

Les mères en font toujours plus que les pères, relève une étude sur l'évolution de la répartition des rôles parentaux. « Alors que le modèle des nouveaux pères impliqués dans l'éducation et le soin des enfants est de plus en plus diffusé et valorisé, les résistances demeurent », constatent Carole Brugeilles et Pascal Sebille, de l'université de Paris X-Nanterre dans cette étude publiée par la Caisse nationale des allocations familiales.

Les deux chercheurs ont analysé les résultats de deux vagues d'une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) en 2005 et 2008 auprès d'un petit millier de couples avec au moins un enfant de moins de 14 ans. Résultat, les inégalités restent dans le partage des tâches parentales : les femmes sont toujours les premières à s’occuper des tâches quotidiennes. Quant aux pères, ils privilégient "les activités plus ludiques et affectives" comme les loisirs, le coucher et l'accompagnement. Les auteurs de l’étude montrent également que cette répartition a peu évolué entre 2005 et 2008 et soulignent même que les pères s’investissent moins qu’auparavant.
(Source AFP)

VOIR AUSSI

343 femmes contre les inégalités entre les sexes
Des inégalités entre les sexes dès l’école
Interview de Cécile Daumas, journaliste et présidente du laboratoire de l’égalité