Gwyneth Paltrow et Chris Martin : quand le divorce n’est pas la fin du couple

Gwyneth Paltrow et Chris Martin : quand le divorce n’est pas la fin du couple
Gwyneth Paltrow et Chris Martin : quand le divorce n’est pas la fin du couple
Dans cette photo : Gwyneth Paltrow
Coup de tonnerre dans le paysage des couples indestructibles d’Hollywood : l’actrice papesse de la mode, du bon goût et de l’épanouissement personnel Gwyneth Paltrow se sépare de Chris Martin, le leader du groupe Coldplay. Mais le couple-star entend bien gérer cette rupture avec toute la perfection dont ils savent faire preuve et l’assurent déjà : ils restent avant tout une famille. Une leçon de « uncoupling » à retenir.
A lire aussi
Un couple gay sur les bouteilles d'Evian : les meilleures répliques aux tweets homophobes
News essentielles
Un couple gay sur les bouteilles d'Evian : les meilleures...


Ils filaient des jours heureux, faits de cuisine 100% bio et sans gluten, de sorties à la mer avec leur deux adorables bambins aux noms improbables et so bobo (Apple et Moses), protégeaient farouchement leur vie privée en s’exilant aux Bahamas et tissaient depuis 12 ans une vie de couple sereine et complice. Bref, ils vendaient du rêve sur papier glacé. Et pourtant Gwyneth et Chris, c’est fini. Tout parfaits qu’ils étaient, l’actrice américaine et le chanteur britannique ont annoncé leur divorce, provoquant une tempête dans le verre d’eau médiatique de la journée. Oui, la papesse de l’épanouissement personnel qui distille ses astuces et conseils pleins de bon sens sur son blog Goop a elle aussi des failles. Non, maîtriser parfaitement son alimentation, sa silhouette, sa vie de famille et sa carrière ne signifie pas forcément que la vie suit son cours tranquille sans tracas ni nid de poule. Et que même un couple star qui fait la « Une » des magazines peut un jour céder devant les aléas du quotidien.


>> Trentenaires et divorcées : le couple option CDD <<


Ce que le « conscious uncoupling » à la Gwyneth nous inspire

Premier réflexe devant ce divorce ? L’abattement. Si même Gwyneth voit son couple partir à vau-l’eau, on donne peu cher de la peau des couples qui nous entourent. Un vent de panique s’abat sur nous : comment résister ?
Second réflexe après réflexion ? L’espoir. Après avoir lu l’annonce pleine de douceur, de bon sens et d’énergie postée par Gwyneth Paltrow herself sur son blog, très justement titré « Conscious Uncoupling » (que l’on pourrait librement traduire par « Se désaimer en toute conscience »), on se prend à y croire. Et si Gwyneth montrait la voie aux quadragénaires qui connaissent un second célibat après avoir fondé une famille et dit oui devant l’autel ? À l’heure des couples en CDD et alors qu’un mariage sur trois fini en divorce (un sur deux à Paris), l’actrice lève un tabou : non le divorce n’est pas la fin, mais simplement le début d’une seconde étape dans le couple. Plus de mariage certes, mais toujours une famille à entretenir, un avenir à tracer ensemble, pour les enfants et dans le respect de celui qu’on a aimé. Laisser les regrets et les ressentis derrière soi, se projeter en sachant rester unis. Encore une fois, la papesse Gwyneth a frappé.

>> Camille Chamoux, Les Gazelles et le second célibat <<