« Osez le clito ! » : 30% des femmes se masturbent souvent

« Osez le clito ! » : 30% des femmes se masturbent souvent
« Osez le clito ! » : 30% des femmes se masturbent souvent
La campagne « Osez le clito ! », lancée hier par l’association « Osez le féminisme » publie les résultats d’une grande enquête sur l’organe méconnu et longtemps négligé du corps féminin : le clitoris. L’occasion de lever quelques tabous, comme celui de la masturbation.
A lire aussi

Pour lancer la campagne « Osez le clito ! », l’association Osez le féminisme a interrogé ses internautes pour tester leurs connaissances sur l’organe du plaisir féminin et leur aisance à en parler. Résultat : Moins d’une personne sur 4 connaît la taille réelle du clitoris (11 cm), 32% pensent que le clitoris n’est pas stimulé pendant la pénétration vaginale (alors qu’il l’est), et seulement 55% savent que cet organe possède plus de 8000 terminaisons nerveuses (bien plus que le pénis).
Ce n’est pas nouveau, l’anatomie et le rôle du clitoris sont mal connus, 30% des répondants ne savent pas que le clitoris est le seul organe humain uniquement dédié au plaisir. Lucie Sabau, de l’association « Osez le féminisme », réaffirme dans Libération (édition du 21 juin) le besoin d’éducation sur cet organe « oublié, minimisé et mutilé psychiquement ». Elle constate, que l’« autonomie du clitoris » fait peur (il n’a pas besoin du pénis pour le plaisir), parce qu’elle remet en cause la sexualité comme « lieu de pouvoir masculin ».
Changer les mentalités pourrait donc, selon l’association féministe, passer par une meilleure considération pour cet organe féminin, une sensibilisation aux mutilations sexuelles dont sont victimes les femmes à travers le monde (130 millions), et surtout une Libération de la parole. Ca commence avec ce sondage qui s’est aussi intéressé à la masturbation, un sujet resté longtemps tabou du côté féminin : 1 homme sur 2 affirme se masturber souvent, contre 29,1 % des femmes, 47% des répondantes disent se masturber « de temps en temps ».

VOIR AUSSI

La masturbation soulagerait le syndrome des jambes sans repos
La masturbation sur le lieu de travail autorisée au Brésil
Sexo : Et si on échographiait le point G ?
Aux origines de nos orgasmes
Comment obtenir et reconnaître un orgasme ?