François Hollande : ce qu'il avait promis aux femmes

François Hollande : ce qu'il avait promis aux femmes
Au lendemain de son élection, le collectif « Féministes en mouvement » rappelle à François Hollande les engagements qu'il a pris en campagne sur la question du droit des femmes. Retour sur les promesses du candidat vainqueur et les propositions pour son mandat.


Ministère du droit des femmes, gouvernement paritaire, égalité des salaires, protection des femmes victimes de violence… En pleine campagne électorale, le candidat socialiste François Hollande s’est exprimé régulièrement sur la défense du droit des femmes, prenant publiquement de nombreux engagements, y compris sur Terrafemina. Retour sur les grands points qui devraient marquer son mandat.

Plus de centres d’hébergement pour les femmes victimes de violences
Au chapitre des violences conjugales, François Hollande a fait le constat d’une situation « effarante » : « viols, mariages forcés, excision, harcèlement, violences psychologiques, sexuelles, physiques. Les violences sexistes sont répandues dans notre société ». L’ancien candidat socialiste regrette l’absence d’une « politique publique ambitieuse » pour lutter contre ces « agissements insupportables ». « La sécurité doit être un droit pour tous et toutes », insiste-t-il. Parmi les solutions qu’il avance, la garantie d’un « financement stable » de la prise en charge des victimes ainsi que le développement du « nombre de centres d’hébergement d’urgence ».

Viser l’égalité salariale
Autre point : celui de l’inégalité salariale. L'égalité hommes-femmes en entreprise passe également par le salaire. Or, une femme gagne en moyenne 27% de moins qu’un homme. Pour pallier ces inégalités dans l’entreprise, François Hollande souhaite « augmenter les cotisations chômage sur les entreprises qui abusent des emplois précaires » et assurer qu’une loi sanctionne « les entreprises qui ne respectent pas cette règle, notamment par la suppression des exonérations de cotisations sociales ». Autre promesse du nouveau président de la République : la mise en place d’une « campagne nationale de contrôles de l’inspection du travail », qui sera lancée en 2013 au sein des entreprises afin de « contrôler l’existence effective d’accords sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans les entreprises ».

Réformer les congés parentaux
Par ailleurs, pour « toutes les femmes », qui selon lui assument davantage les charges liées à l’éducation des enfants, et en particulier « pour celles qui doivent les assumer seules », M. Hollande a affirmé sa volonté de mettre en place un « service public de la petite enfance » qui serait en lien avec les collectivités territoriales et de proposer de » nouvelles places d’accueil dans les différents modes de garde adaptés aux différents besoins des familles ». Il a également mis en avant son projet d’une « réforme des congés parentaux », avec un congé paternité qui évoluera vers un congé d’ « accueil de l’enfant », mieux rémunéré et plus long.

Mise en place d’un « forfait mineur contraception »

Autre thème fort qui avait soulevé la campagne : celui de l’IVG. Mise en place d’un « forfait mineur contraception », création de postes d’infirmières scolaires, remboursement à 100% de l’IVG et respect de la loi qui oblige chaque structure hospitalière à disposer d’un centre IVG : telles sont les promesses du candidat socialiste sur cette question.

Un gouvernement paritaire
Enfin, du côté de la parité en politique, là aussi François Hollande déclare souhaiter « moderniser » la République en assurant un « partage du pouvoir à égalité entre les sexes ». Parmi ses grandes résolutions : la mise en place d’un gouvernement paritaire. De même, les nominations dans les instances de la République « se feront à parité », tout comme au Conseil supérieur de l’audiovisuel.
Alors que la passation de pouvoir aura lieu le 15 mai, le chantier des droits des femmes ne fait donc que commencer.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Inégalités et droits des femmes : François Hollande répond à Terrafemina
Emploi et salaires : les femmes gagnent 20% de moins que les hommes
Présidentielle : les droits des femmes grands absents de la campagne
Ce que François Hollande propose pour l'égalité femmes-hommes