Trouver un job
Facilitateur de vie
Publié le 16 juillet 2009 à 15:26
Par La rédaction
Je m’appelle Natalie Laporte. J’ai 41 ans, et j’habite à Poitiers, en France. Cela fait 18 ans que je travaille en tant que facilitateur de vie.
Facilitateur de vie Facilitateur de vie© STOCK4B/Photononstop
La suite après la publicité


Ce que je fais

J’aide les gens qui manquent de temps dans la gestion de leur quotidien. Par exemple je leur propose des menus touts prêts et simples à réaliser pour les soirs, je recherche des destinations de vacances. J'organise des événements privés ou professionnels (mariages, anniversaires, réunions ou autres). J'interviens pour aider à vendre mieux un bien immobilier grâce à la technique du « home-staging » : il s’agit de mettre en scène une maison, ou un appartement, pour que le visiteur soit conquis dès les premiers instants de la visite (et donc mieux vendre sa maison). J'accompagne pour des conseils en image et en looks adaptés à la personnalité et au budget de mes clients....bref, un facilitateur de vie !

Une aventure passionnante

J'ai créé cette entreprise il y a peu. Au départ, c'était difficile. Mais au final, c'est une aventure passionnante, et très enrichissante, où les rencontres sont multiples. Je travaille beaucoup sans m'en rendre compte car aider les autres dans de tels domaines, c'est un régal !

Quand j’étais enfant, je voulais être prof de math… Pourtant, j’ai fait des études de juriste, et aujourd’hui, je suis facilitateur de vie !  Cette idée est née de mon esprit inventif et indépendant, de mes goûts pour la déco, l'organisation de fêtes. Toutefois, des formations complémentaires sont un plus.

J’ai déjà été au chômage, mais un chômage « cumulé » avec une grossesse, puis avec la première année de mon fils, donc j’ai finalement très bien vécu cette situation. J’ai réussi à retrouver du travail grâce à ma formation de juriste, mon CV varié, et surtout… ma motivation !

Je suis « moi »

J’ai la chance de pouvoir organiser mes propres journées. Je ne suis pas du matin, alors c'est pianissimo. Mais si j’ai un impératif, je me transforme aisément en flèche bleue!  Selon les jours, je m’habille casual, sportswear, chic ou bohème. Je n’aime pas entrer dans une seule et même catégorie. Je suis « moi ».

Je travaille à la maison, sans horaires. Je m'adapte à mes clients. Le midi, c'est pause équilibrée ou sandwich sur le pouce. Parfois je fais du shopping, je déjeune avec des amis, ou j’en profite pour m’occuper de formalités administratives.

Je n’ai pas d’heure pour arrêter de travailler. J'aime être disponible pour mes clients. Lorsque ma journée est finie, je profite de ma famille.

Être prête à ne pas faire un « vrai » travail, aux yeux des autres

Il faut se lancer uniquement quand on se sent sûre de soi et soutenue par sa famille. Il faut être prête à faire un métier qui ne soit pas aux yeux des autres un vrai « travail ». J’ajouterais qu’il faut être très relationnelle, et aimer l'imprévu. Une dernière petite astuce : pour être en forme toute la journée, rien de tel que de se faire plaisir !


Infos pratiques

Compétences
à partir de Bac+ 3

Rémunération
Le salaire d’un facilitateur de vie dépend de sa clientèle et de ses propres compétences. Un chef concierge d'entreprise peut gagner jusqu’à 70 000 € brut/an.
Formation
Ecoles de coaching, formations en conciergerie d’entreprise, toute formation développant le sens de l’organisation.


Si vous souhaitez voir le profil de Nathalie et lui poser vos questions, cliquez ici !

Mots clés
Trouver un job fiches métiers social travail
Sur le même thème
Cannes 2024 : un film choc revient ENFIN sur le calvaire et la vie de Maria Schneider play_circle
Culture
Cannes 2024 : un film choc revient ENFIN sur le calvaire et la vie de Maria Schneider
23 mai 2024
"Mon fils me fait grandir, c'est l'amour de ma vie", témoigne Nolwenn Leroy play_circle
Lifestyle
"Mon fils me fait grandir, c'est l'amour de ma vie", témoigne Nolwenn Leroy
28 mai 2024
Les articles similaires
"J'aime bien voir les mamies, ça me fait penser à mes parents" : dans les Deux-Sèvres, une résidence réunit personnes âgées et jeunes migrants
immigration
"J'aime bien voir les mamies, ça me fait penser à mes parents" : dans les Deux-Sèvres, une résidence réunit personnes âgées et jeunes migrants
19 juin 2024
"A bout de souffle, défaillant !" : le système des crèches est catastrophique, selon ce rapport
enfants
"A bout de souffle, défaillant !" : le système des crèches est catastrophique, selon ce rapport
27 mai 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news