Trouver un job
Découvrez un métier de terrain, responsable d'une ligne de bus
Publié le 14 décembre 2009 à 16:05
Par La rédaction
Pour Cécile Cheret, responsable d'une ligne de bus, la Ratp c'est un peu une histoire de famille. Tous les jours, elle revêt le célèbre uniforme et file à son travail. Elle nous raconte son quotidien.
Découvrez un métier de terrain, responsable d'une ligne de bus Découvrez un métier de terrain, responsable d'une ligne de bus
La suite après la publicité

Une affaire de famille

" La RATP a toujours tenu une place importante dans ma vie puisque plusieurs membres de ma famille y ont travaillé ou y travaillent encore. Malgré tout, ça n’a pas forcement été une évidence, car j’ai d’abord suivi une formation dans le secrétariat avant de m’apercevoir que je n’étais pas faite pour rester dans un bureau toute la journée. Alors j’ai postulé pour un poste de régulateur, j’ai suivi une formation de 6 mois (permis de transport en commun inclus). Je suis devenue ensuite responsable de ligne, ça fait maintenant 8 ans. Mon métier consiste à gérer une ligne de bus avec les différents aspects qu’elle comporte : le suivi des agents, la qualité du service proposé aux clients, l’aspect voirie… Ce que je préfère dans mon métier c’est de voir un client satisfait par nos services, remercier un agent. C’est gratifiant pour l’agent, pour l’entreprise et pour moi. C’est ce qui donne un sens à notre travail au quotidien."


Un métier d’adaptation

"Le matin je suis très organisée, bébé oblige. J’enfile mon uniforme et je file au travail en voiture. Mes horaires sont très variables je peux commencer à 5h30 comme à 10h00 selon mon planning. Le plus souvent, je déjeune avec les collègues au self d’entreprise, mais selon ce que j’ai à faire et  l’endroit où je me trouve, le sandwich est parfois de rigueur. Mon heure de fin de travail dépend en général de mon heure de prise de service. Mais lorsque je sais que bébé est récupéré par papa le soir, j’en profite pour faire une « grosse journée » afin de compenser les jours ou il est plus difficile de s’organiser avec la nounou."


Un métier de contact

Il faut tout d’abord avoir le sens du contact, car travailler en relation directe avec les agents et les clients n’est pas toujours facile, parfois même conflictuel. Il faut de la motivation et croire que ce que l’on fait a un impact positif sur les gens et sur l’entreprise. Le fait d’être une femme est un avantage pour moi, mon sens de la communication me permet d’être à l’écoute des agents et de m’adapter en fonction de leur état d’esprit.

Jusqu’à présent, on m’a proposé des postes intéressants et enrichissants. Dans 10 ans, je peux  me trouver dans un secteur tout à fait différent, dans un autre département, ou alors continuer d’évoluer au sein de mon département actuel. Cependant, je ne pense pas rester toute ma carrière « sur le terrain ». Même si pour le moment je préfère la diversité des tâches et la polyvalence de mon poste, je pense qu’arrivera le jour ou j’apprécierai d’avoir des horaires et un poste de travail fixes.


INFOS PRATIQUES :

Compétence :

Savoir animer une équipe et contribuer à assurer le fonctionnement de la ligne en veillant au respect de la qualité de l’offre de service et des règles de sécurité.
Etre attiré par les métiers du terrain dans le domaine des transports et avoir un goût pour le management des hommes.

Formation :

Bac+ 5 dans le domaine scientifique ou technique, avec une première expérience dans un domaine technique ou managérial.

Salaire : 3800 à 4500 euros bruts selon expérience.


Salaire :
De 3800 à 4500 euros bruts selon l'expérience.

Mots clés
Trouver un job ratp travail
Sur le même thème
Gratuit en ligne : quand Adèle Haenel rencontrait Jean Dujardin (le résultat est improbable) play_circle
Culture
Gratuit en ligne : quand Adèle Haenel rencontrait Jean Dujardin (le résultat est improbable)
30 avril 2024
Cinéma : "Foudre", ou quand une femme de foi découvre le plaisir de la chair play_circle
Culture
Cinéma : "Foudre", ou quand une femme de foi découvre le plaisir de la chair
22 mai 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news