5 choses étonnantes qui peuvent être à l'origine d'une nuit agitée

5 choses qui peuvent être à l'origine d'une nuit agitée
5 choses qui peuvent être à l'origine d'une nuit agitée
Le stress, la douleur, l'excès de caféine, une mauvaise literie, certaines maladies... de nombreuses choses peuvent être à l'origine d'un trouble du sommeil. Mais saviez-vous qu'une mauvaise odeur et le fromage pouvaient être la cause de nuits agitées ?
A lire aussi
5 choses qui peuvent changer durant la première année de votre mariage
News essentielles
5 choses qui peuvent changer durant la première année de...

1 – Une mauvaise odeur

Les odeurs peuvent déterminer le contenu d'un rêve. En 2013, Lauri Loewenberg, analyste des rêves certifiée et membre de l'International Association for the Study of Dreams, citait ainsi une étude réalisée sur plusieurs cobayes. Le premier groupe de volontaires avait été confronté à une odeur de rose pendant son sommeil, tandis que le second groupe avait dû composer avec une senteur rappelant les oeufs pourris. Résultat des courses ? Les odeurs ont influé directement sur le sommeil des cobayes, ceux ayant eu la malchance de tomber sur les oeufs pourris ayant vécu une nuit agitée. La raison à cela est simple : notre cerveau associe les mauvaises odeurs (humidité, draps mal séchés) à des choses désagréables, ce qui fait travailler notre imagination et donne lieu à des rêves menaçants. Preuve que les odeurs ont un rôle à jouer, une étude menée en 2012 estime que déposer quelques gouttes d'huile essentielle de lavande sur son oreiller permet de plonger dans un sommeil plus profond et réparateur.

2 – La mélatonine

La mélatonine est une hormone que l'on sécrète pendant la nuit et qui est responsable de l'endormissement. A mesure que les heures avancent, la mélatonine diminue pour laisser place au cortisol, une hormone qui favorise l'éveil. En vieillissant, notre taux de mélatonine diminue et cela peut donc engendrer une qualité de sommeil moins bonne. Voilà pourquoi la mélatonine sous forme de comprimés est devenue le nouvel allié des personnes souffrant de troubles du sommeil. Mais si cette hormone permet de s'endormir rapidement, on sait moins qu'elle peut être la cause de rêves étranges. Selon une étude menée par le Centre Médical de Université du Maryland, la mélatonine augmenterait le nombre de cycles du sommeil paradoxal (où les rêves se construisent). Et qui dit plus de sommeil paradoxal, dit des rêves plus vivants et donc plus agités.

3 – Manger juste avant de se coucher

Ce n'est pas un mythe, c'est une réalité. Manger avant d'aller dormir est mauvais pour la ligne (puisqu'on ne se dépense pas après), mais cela influe aussi sur le sommeil. Par exemple, les aliments trop gras (burgers, frites, pizzas) ou trop épicés sont synonymes de mauvaise digestion. Ils nous restent sur l'estomac et perturbent donc notre nuit. Plus généralement, manger n'importe quel aliment avant d'aller au lit est une mauvaise idée. Des chercheurs de l'Université de Montréal ont ainsi démontré qu'il y avait un lien direct entre le fait de manger tard et les cauchemars que l'on fait pendant la nuit. Pour bien faire, on prend son repas au minimum deux heures avant de se coucher.

4 – S'endormir avec la télévision allumée

Pour certaines personnes, s'endormir devant la télévision fait partie de la routine. Pourtant, cela peut avoir de lourdes conséquences sur le sommeil et la santé. En 2015, le docteur Guy Meadows, de l'école du sommeil de Londres, expliquait ainsi que bien que nos yeux soient fermés, ils captent la lumière de l'écran. Cela empêche la libération de la mélatonine et perturbe grandement le sommeil. Qui plus est, une étude menée par l'Université de l'Ohio a révélé que dormir avec de la lumière pouvait mener à la dépression. Pour une nuit calme, on éteint la télé (et son smartphone, son ordinateur et sa tablette).

5 – Manger du fromage

Alors là, on s'éloigne doucement de la réalité pour se rapprocher du mythe. Le fromage, élément déclencheur d'une nuit agitée ? On croit rêver. Pourtant, à en croire une étude menée par le British Cheese Board (oui, oui), le fromage peut effectivement causer des rêves étranges. Mieux, certains types de fromages seraient associés à certains rêves bien précis. Par exemple, les afficionados du cheddar auraient tendance à voir apparaître des célébrités assez souvent dans leurs rêves. Mais la palme de l'étrange revient au fromage bleu, qui serait à l'origine de songes assez psychédéliques, comme l'a confié Nigel White, le secrétaire du British Cheese Board à NPR : "Un des volontaires nous a dit qu'il avait rêvé d'un crocodile végétarien contrarié de ne pas pouvoir manger d'enfants. Un autre a rêvé qu'il voyait des soldats se battre, sauf qu'ils avaient des chatons dans leurs mains à la place de fusils". Mais si manger du fromage avant d'aller dormir équivaut à regarder Dumbo sous acide, Nigel White est formel : le camembert et ses copains ne perturbent pas le sommeil, ils altèrent juste les rêves. Nous voilà rassurés.