5 conseils pour aider un enfant timide à prendre confiance en lui

Comment aider un enfant à être moins timide
2 photos
Lancer le diaporama
Beaucoup d'enfants sont timides. Mais il ne faut pas que leur réserve devienne handicapante au point d'avoir peur de prendre la parole en public, peur d'être toujours critiqué... Parce que cela peut leur faire perdre confiance en eux. Alors voici cinq conseils pour les aider.
A lire aussi

Lorsque vous voyez votre enfant se renfermer à cause de sa timidité, il peut vous être difficile en tant que parents de le voir s'isoler ainsi. Si vous essayez déjà de le responsabiliser pour qu'il soit plus indépendant et plus ouvert, vous devez aussi lui faire prendre confiance en lui avec ces quelques astuces toutes simples.

1- Laissez-le finir ses phrases

De nombreux parents, sans mauvaise intention, aident leur enfant à finir leurs phrases en leur proposant des mots, des idées. Mais cela ne va pas les aider à gagner confiance en eux. Ils ont besoin de s'exprimer comme ils le souhaitent, même s'ils ont du mal à trouver leurs mots. Ne les interrompez pas. Ils pourraient penser que vos idées sont plus importantes que les leurs, ce qui est très mauvais pour leur construction personnelle. Une fois qu'ils ont terminé leur phrase, vous pouvez leur répondre et ainsi engager une vraie conversation.

2- Ecoutez-le

Oui, vous avez une vie et des millions de choses à faire. Mais vous avez aussi un enfant qui aimerait parler avec vous plutôt que se heurter à quelqu'un qui ne lâche pas son téléphone ou qui répond sans arrêt qu'il n'a pas le temps de s'occuper de lui. Prenez le temps de l'écouter vous raconter sa journée, ce qu'il a fait et poussez-le à le faire tous les jours pour nouer un lien qui le fera grandir personnellement.

3- Ne le critiquez pas

Cela peut arriver que votre enfant ne joue pas "de la bonne manière" à un jeu par exemple. Mais ce n'est pas une raison pour le critiquer sur tout ce qu'il fait. Il va se sentir rabaissé, ce qui est très mauvais pour son équilibre. Il vous répondra "je ne sais pas" à chaque fois que vous lui poserez une question de peur d'être moqué. Donc au lieu de le blâmer, expliquez-lui comment faire.

4- Complimentez-le

Ce conseil va sûrement diviser les parents. Certains pensent qu'il est mauvais de complimenter son enfant sans arrêt. D'autres au contraire trouvent c'est important pour qu'il gagne confiance en lui. La pédopsychiatre Florence Millot penche pour un juste équilibre des deux.

5- Faites votre propre analyse

A quel niveau vous situez-vous sur l'échelle de la timidité ? 0 ou 10 ? Si vous vous trouvez au plus bas niveau, votre comportement peut se répercuter sur votre enfant qui copiera ce que vous faites et sera donc timide lui aussi. Il faut donc que vous fassiez un travail sur vous-même pour le bien de votre enfant. Il n'y a pas de honte à consulter un professionnel pour vous aider (et même pour votre enfant).

Bien évidemment, il existe des tas de façons de gérer sa timidité puisqu'elle est différente selon les personnes. Mais si vous redonnez confiance en votre enfant, il pourra plus facilement passer par-dessus de ce petit handicap qui peut lui empoisonner la vie.