5 conseils d'experte pour prendre du galon dans sa boîte

"Manuel de l'ascension des femmes en entreprise" : 5 conseils d'une experte pour prendre du galon
"Manuel de l'ascension des femmes en entreprise" : 5 conseils d'une experte pour prendre du galon
Comment gravir tous les échelons d'une entreprise lorsqu'on est une femme ? Myriam Cohen-Welgryn, Présidente de Mars Petnutrition France, nous livre ses conseils et bonnes pratiques dans son "Manuel d'ascension des femmes en entreprise".
A lire aussi

Myriam Cohen-Welgryn fait partie de ces femmes qui présentent une carrière brillante. Après avoir "roulé sa bosse" à l'étranger pendant plusieurs années, elle accède au poste de Directrice Générale du groupe Danone, avant d'intégrer la société Mars Petnutrition Europe, dont elle est actuellement l'une des 4 présidentes régionales.

Pourtant, la route de Myriam Cohen-Welgryn était loin d'être tracée à l'avance, et son ascension n'a pas été une longue et paisible montée. Comme beaucoup de femmes, elle a dû faire front à un monde de l'entreprise profondément patriarcal et se heurter au fameux plafond de verre.

Un parcours passionnant mais semé d'embûches, tout elle a tiré une leçon qu'elle met à profit de toutes les femmes et tous les hommes prêts à faire bouger les choses pour un monde du travail plus égalitaire. Ses conseils, on les retrouve dans son Et tu oseras sortir du cadre !, Manuel d'ascension des femmes en entreprise, paru aux éditions HarperCollins le 11 avril.

Dans un récit drôle et engagé, cette femme de pouvoir alterne entre textes et dessins humoristiques pour raconter son parcours professionnel et livrer ses inspirations à travers son double graphique Olympe Castor, un hommage à l'esprit rebelle d'Olympe de Gouges et de Simone de Beauvoir.

Voici 5 conseils précieux extraits de son ouvrage que nous devrions toutes mettre en pratique. Parce que oui, les femmes ont autant le droit de réussir que les hommes.

1- Se débarrasser de ses idées préconçues

Comme l'explique Myriam Cohen-Welgryn, les femmes ont des biais qui les empêchent d'évoluer. Par biais, comprenez stéréotypes véhiculés par notre société qui ont la vie dure et qui portent à nous faire croire que nous les femmes sommes moins capables de réaliser certaines choses. Exemple : les femmes ne peuvent pas passer autant de temps au bureau que les hommes car elles doivent s'occuper des enfants.

Or, c'est précisément ces biais qui empêchent les femmes d'avancer, explique Myriam Cohen-Welgryn. Elle-même a été surprise de constater à quel point elle était conditionnée par ce genre de schémas. "La première des choses à faire est donc de se débarrasser de toutes ses idées préconçues et de partir du postulat que tout est possible. Même si on a des doutes, on fonce", préconise-t-elle.






Manuel d'ascencion des femmes en entreprise, Myriam Cohen-Welgryn
Manuel d'ascencion des femmes en entreprise, Myriam Cohen-Welgryn

2- Ne pas chercher à tout prix à entrer dans le moule

Un autre moyen d'atteindre l' égalité femmes-hommes au travail consiste à encourager la diversité. "Comme tout écosystème digne de ce nom, l'entreprise a intérêt à se diversifier le plus possible", explique Myriam Cohen-Welgryn. Selon l'experte, il faut donc accepter et considérer ses différences comme une force, au lieu de chercher constamment à se fondre dans le moule.

"On croit souvent que dans une entreprise, il faut se conformer à un moule et tous se ressembler. Mais le monde change à une vitesse incroyable et ceux qui s'en sortent sont ceux qui ont la capacité de s'adapter à ces changements. Plus il y aura de gens différents dans votre entreprise, plus il y aura de personnes à même de parer les difficultés imprévues. Un écosystème est plus résilient s'il est constitué de plusieurs espèces différentes. Or, la femme est la première espèce différente à intégrer pour améliorer la performance d'une entreprise", explique-t-elle.

Manuel d'ascencion des femmes en entreprise, Myriam Cohen-Welgryn
Manuel d'ascencion des femmes en entreprise, Myriam Cohen-Welgryn

3- Oser dire non !

Dans son livre, Myriam Cohen-Welgryn raconte comment, alors qu'elle était sur le point de recevoir une promotion au sein de son entreprise, son supérieur lui a fait savoir que si elle voulait le poste, il lui faudrait sans doute renoncer à ses lunettes rouges, sous prétexte que cela ne faisait "pas professionnel". Interloquée, il a fallu un certain temps à Myriam Cohen-Welgryn pour trouver la réaction adaptée. "Non seulement, je n'ai plus enlevé mes lunettes rouges, mais en plus, je les aies portées avec panache, en les assumant. En les revendiquant même !"

Elle a finalement décidé de quitter son entreprise. "Il faut oser dire non. Qu'il s'agisse de sexisme, de discrimination, d'un manque de respect pour la personne que vous êtes etc... Si l'entreprise n'est pas capable d'entendre ça, il faut partir. Cela peut faire peur de prendre des positions fortes, mais il y a des enjeux de valeurs et de survie qui sont nécessaires. C'est pour ces raisons qu'il ne faut pas hésiter à dire non", affirme Myriam Cohen-Welgryn.

Manuel d'ascencion des femmes en entreprise, Myriam Cohen-Welgryn
Manuel d'ascencion des femmes en entreprise, Myriam Cohen-Welgryn

4- Demander de l'aide

Dans son guide, Myriam Cohen-Welgryn décrit le syndrome de l'Atlas, cette disposition naturelle des femmes à s'octroyer toutes les charges (rôle de femme, gestion du foyer, éducation des enfants), phénomène que l'on connaît également sous le nom de charge mentale. "Une habitude dont il faut à tout prix se détacher, en demandant de l'aide, car si la femme doit porter toute la charge sur ses épaules elle aura logiquement beaucoup plus de difficultés à s'impliquer et à évoluer dans son entreprise", prévient l'experte.

"Que ce soit auprès de son partenaire pour un partage des tâches, ou auprès d'un proche, il ne faut pas avoir peur de demander de l'aide autour de soi. Il faut s'entourer de personnes qui considèrent que votre réussite est aussi importante que la leur", estime l'auteure du Manuel d'ascension pour les femmes en entreprise.

5- Être en phase avec ses valeurs

Enfin, Myriam Cohen-Welgryn conseille de bien cibler son entreprise et de ne pas consacrer trop de temps ou d'énergie dans une entreprise qui ne correspond pas à nos valeurs ou qui bride nos capacités :

"Si on est une personne créative, il ne faut pas se laisser emprisonner dans un emploi qui ne met pas ces compétences en valeur. C'est un conseil que je donne en entreprise mais aussi pour la vie : il faut choisir un partenaire qui partage vos valeurs et qui va pouvoir vous aider à vous réaliser, sans faire passer votre carrière en priorité. Si l'entreprise dans laquelle vous travaillez a des valeurs qui diffèrent des vôtres, vous ne pourrez pas rester. Prenez l'égalité des sexes par exemple. Si elle est absente de la culture de votre entreprise, mais que personne ne veut pas en entendre parler, le compromis ne sera pas possible. Mais si votre société est prête à remédier à cela, alors, tout changement devient possible."