5 impacts bizarres que les sous-vêtements peuvent avoir sur notre santé

Ces impacts que les sous-vêtements peuvent avoir sur notre santé
Ces impacts que les sous-vêtements peuvent avoir sur notre santé
Que vous soyez plutôt culotte ou plutôt string, vous devez savoir que vos sous-vêtements peuvent avoir un impact négatif sur votre hygiène intime et votre santé. Alors avant de craquer pour cette petite chose en dentelle qui vous fait de l'oeil, voici quelques conseils à prendre en compte pour être sûre de rester fraîche et en bonne santé.
A lire aussi

1- Stop aux culottes trop serrées

La peau qui entoure votre vagin est fine et très sensible. La vulve est quant à elle naturellement humide, et si on ne laisse pas la zone respirer, on risque un lot important de désagréments. Voilà pourquoi porter des sous-vêtements trop serrés peut créer un environnement favorable aux bactéries et champignons qui vont être à l'origine des infections vaginales et urinaires. Notez également que les vêtements trop serrés (comme les jeans slim, les collants ou encore les pantalons en cuir) peuvent également favoriser la macération et les cystites.

Pour éviter ces types de problèmes, troquez la dentelle contre le coton et les vêtements trop resserrés contre des matières plus fluides. Enfin, délaissez votre culotte la nuit pour un shorty assez large ou pas de sous-vêtement du tout. Ainsi, vous laisserez cette partie du corps s'aérer pour de bon.

...
...

2- Le string, propagateur de la bactérie E.Coli

Si vous avez des prédispositions aux infections urinaires et vaginales, il va falloir dire adieu à votre bon vieux string. Certes, celui-ci est très utile lors du port d'une tenue moulante, mais comme l'ont révélé les gynécologues Jill M. Rabin et Shieva Ghofrany au Huffington Post, le string peut être un danger pour la santé. Tout d'abord, il y a le problème de la matière. Souvent synthétique ou en dentelle, le string empêche l'air de circuler. Ensuite, vient le problème de la compression. Extrêmement fin, le string laisse la peau entrer en contact avec les vêtements, ce qui provoque des irritations au niveau de l'entrejambe.

Mais au-delà de la matière, c'est surtout la forme du sous-vêtement qui pose problème. Le string se balade facilement et déplace ainsi les bactéries. Le Dr. Rabin indique au Huffington Post : "Si vous avez une petite bactérie – E.Coli est la bactérie la plus commune qui se trouve dans le côlon- et que vous êtes physiquement active, le string va déplacer la bactérie. Il suffit qu'il se déplace d'un centimètre pour que la bactérie se retrouve dans le vagin ou l'urètre". Les deux gynécologues recommandent de privilégier les sous-vêtements en coton mais ne veulent pas créer la psychose pour autant : "Si une personne est en bonne santé, il n'y a pas vraiment de danger". A noter également que si les strings ne provoquent pas d'hémorroïdes, ils peuvent les exacerber.

...
...

3- La gaine, meilleure ennemie de votre digestion (et de plein d'autres choses)

Gaines et autres sous-vêtements sculptant peuvent être bien utiles pour cacher un bidon un peu rond ou des cuisses rebondies lors du port d'une robe assez moulante. Mais choisissez une gaine un poil trop serré et vous êtes à peu près sûre de courir à la catastrophe. Ce type de sous-vêtement coupe la circulation, écrase les organes et entraîne de vives douleurs à l'estomac. Ainsi, si vous mangez en portant une gaine, vous risquez d'avoir beaucoup de mal à digérer. Enfin, les médecins notent que les gaines sont compliquées à enlever. Du coup, les femmes vont moins aux toilettes, elles se retiennent, ce qui provoque des infections urinaires. Il est donc important de choisir des sous-vêtements sculptant qui ne compriment pas trop et de ne les porter qu'en certaines occasions.

...
...

4- Sous-vêtements + transpiration = mycoses

Si le bikini chaud est encore humide est un nid à bactéries, il en va de même pour les sous-vêtements dans lesquels on a transpiré et qui peuvent entraîner des mycoses. Si vous êtes sujette à la transpiration, il est donc recommandé de changer de culotte au moins une fois dans la journée et de dormir sans sous-vêtement. Enfin, si vous êtes sportive, n'hésitez pas à investir dans un pantalon spécial qui évacue l'humidité et bien sûr, à changer de culotte le plus rapidement possible après une séance de sport.

...
...

5- La lessive à l'origine d'irritations

Vous privilégiez le coton au synthétique, vous évitez les sous-vêtements trop serrés, et pourtant, vous êtes toujours sujettes à des irritations au niveau de l'entrejambe. Et si le problème venait en fait de votre lessive ? En effet, la plupart des lessives sont composés de parfums considérés comme allergènes (même s'ils ne sont pas nécessairement chimiques) et de conservateurs connus pour leur potentiel allergisant. Mais alors, que faire ? Il est conseillé d'éviter les lessives parfumées et d'investir dans un produit hypoallergénique. Enfin, il vaut mieux utiliser un programme de lavage classique plutôt qu'un court. Ainsi, le linge sera rincé plus longtemps. Pensez également à ne pas trop surcharger votre machine à laver, la lessive sera par conséquent plus facilement éliminée.

...
...