8 conseils pour rester calme quand votre enfant est super relou

Comment conserver son calme
Comment conserver son calme
Conserver sa sérénité alors que notre enfant semble prendre un malin plaisir à jouer avec nos nerfs, une situation à laquelle ont été confrontés beaucoup de parents. Mais ces quelques bonnes astuces vont nous aider à gérer la situation posément, sans trop nous énerver (parce que ça ne sert à rien au final).
A lire aussi

Garder son sang-froid face à un enfant qui réclame une glace à 10 heures du matin, refuse de manger ses légumes, d'aller au lit (il est 22 heures), vous pose la même question en boucle depuis trois semaines (quand est-ce qu'on adoptera un chien ?), dessine sur les murs de sa chambre, déteste tous les vêtements que vous lui proposez, bref, quand un enfant se montre légèrement relou - ce qui peut arriver même à nos petits amours - pas toujours évident de conserver un calme olympien. Voici tout de même quelques alternatives qui vous permettront de rester zen. Du moins, la plupart du temps.

1 - Riez un bon coup

Oui, oui, vous avez bien lu. Lorsque votre chérubin vous fait friser la crise d'urticaire, c'est qu'il est temps de mater une petite vidéo de chats ou de vous remémorer votre blague préférée. Le rire constitue un anti-douleur efficace permettant de lutter contre le stress et de vous mettre de meilleure humeur. Ces 5 petites minutes à vous bidonner dans le dos de votre progéniture devrait vous permettre de reprendre ensuite une discussion avec lui, plus calmement.

2- Initiez-le à la méditation

Et en pratiquant quelques exercices de méditation ensemble, vous retrouverez tous deux un esprit apaisé, détendu, tout en ayant partagé un bon moment en famille.

3 - Mangez un morceau

Si vous vous sentez au bord de l'implosion, peut-être avez-vous simplement un petit (gros ?) creux. En effet, un manque de sucre peut rendre plus irritable. Après un bon casse-croûte en famille, la bonne ambiance devrait à nouveau battre son plein à la maison !

4- Donnez-lui une occupation

Plutôt que de crier tout votre mécontentement sur le coup de l'émotion, laissez-le jouer, lire, goûter et profitez de ces quelques instants de tranquillité pour faire le point et réfléchir plus posément à ce que vous souhaiter lui dire pour qu'il ne dépassent plus les limites fixées (et ne vous mette plus à bout)... du moins jusqu'à la prochaine fois.

Quand il dessine sur les murs par exemple
Quand il dessine sur les murs par exemple

5 - Prenez une bonne douche

Pas que vous deviez sortir forcément mais juste pour jouir d'un petit moment rien que pour vous, pour vous rafraîchir le corps et l'esprit. Après quoi vous serez peut-être mieux disposée pour dialoguer ou reprendre une activité avec eux dans le calme et la bonne humeur. Si ça ne fonctionne pas, dites-vous qu'au moins vous serez énervée, mais propre.

6 - Sortez

Si vous vous sentez à bout, sortez faire une course... et offrez-vous un petit quelque chose : un livre, un rouge à lèvre, une crème pour le corps, bref, octroyez-vous un petit plaisir hédoniste pour redoper votre humeur. Et qui sait, ce faisant, vous serez peut-être ensuite plus encline à rapporter un paquet de Dinausorus ou une babiole à vos diablotins. Ou pas, selon la bêtise commise. Mais de retour à la maison, après explications, on s'efforce de passer à autre chose car les enfants ne comprennent pas la notion de rancune.

7 - Montrez l'exemple

Si votre enfant hurle, faites de votre mieux pour lui répondre calmement ou l'inviter à vous parler quand il aura recouvré ses esprits. En effet, si vous lui répondez en criant à votre tour, cela ne sera positif pour aucun de vous deux. C'est à l'adulte de montrer la voie à suivre.

8- Pensez à toutes ses qualités

Oui, là tout de suite, il vous irrite au plus haut point. Mais c'est en enfant, s'il était tous les jours sage comme une image, ce serait presque encore plus suspect, non ? Alors, plutôt que de ruminer sur son petit caractère, pensez à tout le reste : son sourire d'ange, ses yeux malicieux, sa franchise, sa capacité à s'émerveiller de tout, ses câlins, son odeur... tous ces petits bonheurs vous aideront à surmonter ça et peut-être même avec le sourire !