Astrid Bard : en couple et heureuse avec Yann Delaigue, l'ex de Cécile de Ménibus

Discrète sur sa vie privée, la pétillante journaliste sportive de Canal + est pourtant comblée. Jeune maman, elle file toujours le parfait amour avec l'ancien joueur de rugby Yann Delaigue.
A lire aussi
Cette activité rendrait les couples plus heureux (selon la science)
News essentielles
Cette activité rendrait les couples plus heureux (selon...

Après une courte absence à la rentrée 2014 pour cause de congé maternité, la pétillante journaliste Astrid Bard a bien retrouvé sa place sur la chaîne cryptée où elle présente désormais l'émission "Enquêtes de foot" en seconde partie de soirée. Une émission qui colle parfaitement à la personnalité de la jeune femme passionnée de sport.

En couple avec Yann Delaigue

Très discrète quand il s'agit de sa vie privée, Astrid Bard n'a cependant jamais caché son histoire d'amour avec le rugbyman Yann Delaigue qui n'est autre que l'ex de Cécile de Ménibus. Les amoureux vivent une belle histoire depuis plusieurs années déjà et sont même les heureux parents d'un bébé né en 2014. Un bébé qui n'était pas le premier pour Yann Delaigue, déjà papa de deux enfants.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Canal + a décidé de donner sa confiance aux femmes pour les émissions sportives puisque c'est la jolie Isabelle Ithurburu qui présente le Canal Rugby Club en compagnie de Sébastien Chabal. Et même si cela n'a pas toujours été simple de trouver sa place pour Astrid Bard, cette dernière avoue se trouver tout à fait légitime dans ce rôle de journaliste sportive : " Que je sois une femme ou un homme, ça ne change pas grand-chose au travail que l'on me demande. Mais il est vrai que l'équilibre homme-femme dans ce milieu particulier du foot est toujours un peu délicat. Est-ce qu'il faut en mettre une pour faire bien ? Etre une femme est-ce obligatoirement dévalorisant ? Mais c'est bien de voir aussi qu'une femme peut s'y connaître en sport même si elle sera toujours regardée bizarrement, surtout quand il s'agit que de foot (rires)." (Vincent Rousselet-Blanc pour En Pleine Lucarne)