Attentats de Paris : en quoi consiste l'état d'urgence décrété par François Hollande ?

François Hollande annonce l'état d'urgence
2 photos
Lancer le diaporama
Ce vendredi 13 novembre, le président de la République a instauré l'état d'urgence dans toute la France métropolitaine et en Corse suite aux attentats de Paris et Saint-Denis. Un dispositif exceptionnel qui renforce les pouvoirs des autorités.
A lire aussi
C'est quoi le "Dirty Brunette", la coloration que tout le monde veut ?
News essentielles
C'est quoi le "Dirty Brunette", la coloration que tout le...

Suite aux sanglants attentats de ce vendredi 13 novembre, François Hollande a déclaré l'état d'urgence dans tout le pays. Instauré par la loi en 1955, l'état d'urgence est une mesure rarissime employée pour la troisième fois seulement depuis la guerre d'Algérie. La dernière remonte aux émeutes des banlieue de 2005.

Appliquée par un décret, publié au journal officiel ce samedi 14 novembre, l'instauration de l'état d'urgence permet aux autorités d'interdire "la circulation des personnes ou des véhicules, d'instituer des zones où le séjour des personnes est réglementé. Interdire l'accès à un département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics. Assigner à résidence toute personne dont l'activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre public. Ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature. Interdire les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre. Obliger les propriétaires d'armes à les remettre aux autorités. Autorise les perquisitions à domicile de jour et de nuit."

Le président de la République a déclaré la fermeture de tout établissement scolaire et universitaire en Ile-de-France ce samedi. Tous les évènements sportifs de la région ont également été annulés. La ville de Paris a annoncé la fermeture de toutes ses structures d'accueil : musées, bibliothèques, piscines, gymnases, et marchés alimentaires. L'instauration de l'état d'urgence est effectif pour une durée de douze jours, au-delà de ce délais, il pourra se poursuivre par le vote du Parlement.