Bertrand Chameroy (TPMP) : il explique pourquoi il a les cheveux rasés !

Bertrand Chameroy totalement chauve
Bertrand Chameroy totalement chauve
Dans cette photo : Bertrand Chameroy
A la stupeur générale, Bertrand Chameroy est apparu avec les cheveux rasés sur le plateau de l'émission "Touche pas à mon poste". Il a expliqué le pourquoi du comment à Télé-Loisirs.
A lire aussi

Comme Britney Spears il y a quelques années de cela, Bertrand Chameroy est apparu en ce début de semaine avec le crâne totalement rasé lors de l'émission "Touche pas à mon poste". Un changement capillaire qui a beaucoup étonné les Internautes, un peu inquiets quant à l'état de santé du chroniqueur qui aura droit à sa propre émission en prime-time le 3 décembre sur la chaîne D8. Conscient d'avoir surpris, Bertrand Chameroy s'est expliqué au micro de Télé-Loisirs afin de rassurer tout le monde.

"Après le tournage de mon prime-time, j'ai fêté ça avec des amis, dont un qui a eu une mésaventure chez le coiffeur et s'est retrouvé avec très peu de cheveux, nous confie Bertrand Chameroy. Je lui ai dit : "C'est pas grave, je vais te soutenir". La mauvaise idée que j'ai eue, c'est de vouloir le faire moi-même, avec une seule main qui n'est celle que j'utilise d'habitude (il est blessé à la main droite Ndlr), et avec le mauvais sabot. Une fois commencé, il était trop tard, j'ai été obligé de tout raser !"

C'est donc par accident que le chroniqueur de Cyril Hanouna s'est retrouvé le crâne totalement nu. Mais finalement cette nouvelle couple ne semble pas lui déplaire tant que ça, même si Bertrand Chameroy a déjà annoncé qu'il allait évidemment laisser ses cheveux repousser même si cela prendrait plusieurs mois !

Une belle relation avec Cyril Hanouna

S'il n'hésite jamais à dire combien il aime son poste et combien il s'entend bien avec toute l'équipe de "Touche pas à mon poste", Bertrand Chameroy a reconnu lors du interview au Figaro qu'il n'était pas toujours évident de communiquer avec Cyril Hanouna parfois tant ce dernier était un grand enfant : "Cyril, il a 10 ans et demi dans sa tête. Faut juste apprendre à composer avec ça, mais au début c'est déstabilisant. Ce n'est vraiment pas une méchanceté: il a l'excitation, l'énergie et les idées d'un enfant. Et comme un enfant, on aimerait bien que, parfois, il se calme pour qu'on lui parle sérieusement..."