Brigitte Macron : un grand couturier lui fait une déclaration d'amour

Brigitte Macron lors de sa visite de Rihanna à l'Elysée le 26 juillet 2017
Brigitte Macron lors de sa visite de Rihanna à l'Elysée le 26 juillet 2017
Dans un entretien avec le magazine "Glamour", le designer Olivier Rousteing exprime son admiration pour la Première dame française, Brigitte Macron.
A lire aussi
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui leur ressemblent"
News essentielles
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui...

Brigitte Macron ne manque décidément pas d'admirateurs. Depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron, c'est à Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain depuis 2011, que revient le privilège d'habiller Brigitte Macron. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fils prodige de la mode qui travaille également avec Rihanna et Kim Kardashian ne cache pas son enthousiasme d'habiller la Première dame.

"Vous voyez la First Lady et vous avez la chance de l'habiller. C'est un bel accomplissement. Pas seulement en tant que designer, mais aussi en tant que citoyen français. Ce que j'aime avec ma première dame, c'est sa différence avec les toutes les autres filles de la Balmain Army. Ça montre aussi la diver­sité de la marque ", confie-t-il à Glamour.

"Les plus belles jambes de Paris"

Olivier Rousteing n'est pas le seul à éprouver de l'admiration pour l'épouse du président de la République. En mai dernier, Karl Lagerfeld lui faisait une véritable déclaration d'amour dans les colonnes de Paris Match.

Le directeur artistique de Chanel avait fait le buzz avec sa phrase légendaire : "Brigitte Macron a les plus belles jambes de Paris". Il était même allé jusqu'à la comparer à Brigitte Bardot : "À l'étranger, depuis Brigitte Bardot, ce qu'il y a eu de plus populaire en France, c'est Brigitte Macron".

Le directeur artistique de Balmain Olivier Rousteing se dit "très fier" d'habiller Brigitte Macron.
Le directeur artistique de Balmain Olivier Rousteing se dit "très fier" d'habiller Brigitte Macron.
Dans l'actu
Les dossiers