Ce que notre mois de naissance dit de notre santé

Le mois de naissance a un impact sur la santé
Le mois de naissance a un impact sur la santé
Le mois de notre naissance pourrait avoir avoir une conséquence sur notre santé, d'après une étude récente réalisée par des chercheurs américains. Et cela n'a rien à voir avec l'astrologie.
A lire aussi

Si la science considère l'astrologie depuis belle lurette comme une discipline de charlatans, une étude récente démontre que le mois de notre naissance a bel et bien une influence sur notre vie. Mais attention, cela n'a rien à voir avec les constellations, mais avec la période de l'année à laquelle on naît, qui aurait en effet des répercussions sur les maladies qu'on développe en grandissant.

Des chercheurs de l'Université de Columbia ont examiné les dossiers médicaux d'1,75 millions de patients nés entre 1900 et 2000 qui avaient été suivis au centre médical de la faculté. Parmi 1688 afflictions recensées, ils en ont trouvé 55 qui sont liées au mois de naissance en utilisant les outils statistiques. Ainsi le trouble du déficit de l'attention, l'asthme, la fécondité et la vision sont impactés par le mois de naissance.

Les mois d'octobre et de novembre liés à un risque accru de maladies

Quels sont les mois les plus dangereux pour la santé ? Dans l'ensemble, les chercheurs ont constaté que le fait d'être né aux mois de juin, d'août, de janvier et décembre n'était pas déterminants. Par contre, les mois d'octobre et de novembre sont associés à un risque accru de maladies, tandis que février, mars, avril, mai et juillet sont synonymes de santé plus solide.

Si on examine les résultats de cette enquête statistique mois par mois, cela donne :

- Janvier : risque accru de maladie d'Alzheimer, de maladie de Crohn et d'épilepsie
- Février : risque accru de cancer de sbronches et des poumons
- Mars : risque accru de maladies cardiaques
- Avril : risque accru de maladies auto-immunes et de lymphomes
- Mai : protection contre les maladies chroniques
- Juin : risque accru de problèmes de vision
- Juillet : risque accru d'autisme et d'asthme
- Août : pas de risque ou de protection spécifique contre des maladies
- Septembre : protection contre les maladies cardio-vasculaires
- Octobre : risque accru de morsures d'insectes et de maladies respiratoires
- Novembre : risque accru de maladies neurologiques et respiratoires
- Décembre : risque accru de problèmes de fertilité

Mais pas de panique, le mois de naissance n'est qu'un facteur parmi d'autres. "Ces données pourraient aider les scientifiques à découvrir de nouveaux facteurs à risques pour les maladies. Il est important de ne pas devenir trop inquiet à propos de ces résultats car, même si nous avons trouvé des liens significatifs, le risque global de maladie n'est pas si grand. Le risque lié au mois de naissance est relativement mineur quand il est comparé à d'autres variables d'influence comme le régime et l'exercice", explique Nicholas Tatonetti, l'un des scientifiques responsables de l'étude, cité par Slate.