Cette école a remplacé les heures de colle par de la méditation

Une école de Baltimore a remplacé les heures de colle par de la méditation et ça marche
Une école de Baltimore a remplacé les heures de colle par de la méditation et ça marche
Une école primaire de Baltimore a décidé de remplacer les punitions et autres heures de colle par de la méditation. Une idée pas si saugrenue que ça puisque depuis la mise en place du projet, l'établissement s'est complètement transformé.
A lire aussi

En France, la méditation pour les enfants se développe doucement mais sûrement, en démontre le succès de la méthode néerlandaise Calme et attentif comme une grenouille enseignée dans certaines écoles et reprise à la maison par des parents adepte de la "zénitude". Mais aux États-Unis, on enseigne la méditation aux tout-petits depuis au moins 15 ans. Leur apprendre à déstresser, à mieux dormir, à décrocher des jeux vidéos et des réseaux sociaux, et même à retrouver leur estime de soi, voilà ce que promet la méditation aux bambins. En d'autres termes, ces derniers tirent les mêmes enseignements que les adultes de cette pratique spirituelle. Un petit truc en plus toutefois, certains spécialistes s'accordent à dire que la méditation serait une très bonne alternative aux punitions ancestrales, comme "le coin". Et il n'y a qu'à faire un tour à l'école primaire Robert W. Coleman à Baltimore, pour se rendre compte que la théorie se vérifie.

Il y a un an, l'établissement a mis en place un partenariat avec la fondation Holistic Life, un programme local à but non lucratif qui enseigne la méditation et le yoga. Depuis, la salle de colle a laissé sa place à la pièce de pleine conscience, un endroit où se croisent tapis de yoga, coussins violets, tentures et lampes dégageant une lumière douce.

Fini les punitions et l'énervement, grâce à Holistic Life, les élèves apprennent à respirer, à se recentrer sur eux-mêmes. Comme l'explique le site Uproxx, ce ne sont pas seulement les enfants qui ont des problèmes disciplinaires qui sont envoyés dans cette pièce, mais aussi ceux qui souffrent d'anxiété, de maux de tête, de problèmes d'estomac ou qui sont anormalement stressés. Là-bas, ils participent à des sessions de 20 minutes, dont 5 minutes de discussion et 15 minutes axées sur les exercices respiratoires et le yoga.

...
...

Des enfants beaucoup plus zen

Depuis l'arrivée de la fondation dans l'établissement scolaire de Baltimore, les enfants sont beaucoup plus zen. Un élève de CM2 témoigne : "Quand on a un gros contrôle, je respire profondément avant et je vais jusqu'au bout du contrôle. Quand tout le monde fait du bruit autour de moi et que ça me gêne, je fais pareil. Je respire et je redeviens moi-même". Surtout, la méditation les suit dans leur quotidien. Un autre enfant raconte ainsi : "Ce matin, j'étais très énervé contre mon père. Et puis j'ai pensé à respirer et ma colère est retombée".

Forcément, la pratique de la méditation a un impact collectif. Les élèves étant beaucoup moins énervés et stressés, le principal assure à Uproxx qu'il n'a suspendu aucun élève l'année dernière. Le lycée Patterson Park, qui se trouve non loin de l'école primaire et fait aussi appel aux services d'Holistic Life, assure de son côté que les renvois et heures de colle ont fortement chuté.

Enseigner la méditation aux plus jeunes, une idée vraiment pas bête qui gagnerait à faire son chemin jusque dans nos écoles.

...
...