Cyril Lignac : très ému par le sort des cueilleuses de cornichons

Cyril Lignac, ému par des cueilleuses de cornichons dans "Les chefs contre-attaquent"
Cyril Lignac, ému par des cueilleuses de cornichons dans "Les chefs contre-attaquent"
Dans cette photo : Cyril Lignac
D'où viennent les aliments que nous conservons dans nos frigos ? Pour le savoir, des chefs réputés sont allés observer sur le terrain, chez des Français, pour sensibiliser chacun aux produits "fabriqués en France". Cyril Lignac, qui s'est prêté au jeu, a ainsi pu rencontrer des cueilleuses de cornichons français, fabriqués en Inde.
A lire aussi

Mercredi soir, M6 diffuse "Les chef contre-attaquent", une magazine spécial consacré au "made in France" culinaire. Construit sous forme d'enquête, le programme a fait appel à plusieurs chefs réputés pour aborder la question de l'origine réelle de nos aliments. Cyril Lignac, Philippe Etchebest, Ghislaine Arabian et Yves Camdeborde se sont prêtés au jeu pour susciter le débat dans les foyers.

Et les cuisiniers les plus célèbres de la télé n'y vont pas de main morte, en débarquant chez des Français munis de deux caisses, une "made in France" et une "origine indéterminée". S'engage alors un inventaire en règle du frigo familal. Résultat : "pour 80% des denrés alimentaires, impossible d'affirmer qu'elle viennent de notre pays", précise le Parisien.

Pour en savoir plus sur l'orgine de nos produits de grande consommation, nos quatre chefs sont allé inspecter les supermarchés. "Je ne suis pas là pour faire la morale", prévient d'emblée Cyril Lignac dans une interview à Paris Match. "Ce qui me pose problème c'est que la plupart des Français qui vont au supermarché pour acheter des cornichons ne savent pas qu'ils viennent d'Inde".

Concernant les cornichons justement, le chef médiatique s'est rendu en Inde pour remonter la filière. En visite dans des usines qui fabriquent jusqu'à 15 000 tonnes de cornichons par an, Cyril Lignac a eu l'occasion de discuter avec des ouvrières agricoles "payées 200 à 250 roupies par jour, soit 3,50 à 4€ par jour".

Devant ces femmes qui travaillent sous une chaleur intense, le chef s'est montré ému : "Quand je vois ces femmes à genoux sous 45 degrés alors que j'avais du mal à tenir 20 minutes et que je disais à mes équipes 'Dépêchez-vous on va se mettre à l'ombre parce que ça tape', oui je suis forcément ému, je ne suis pas insensible", a déclaré Cyril Lignac. Retrouvez l'émission spéciale "Les chef contre-attaquent" ce soir à 20h55 sur M6.

La bande annonce de "Les Chef contre-attaquent" diffusé mercredi 17 juin sur M6.
Dans cette vidéo : Cyril Lignac