Mon ado est sur Instagram : comment je protège ses données ?

Mon ado est sur Instagram : comment je protège ses données ?
Mon ado est sur Instagram : comment je protège ses données ?
Votre ado est totalement accro à son smartphone et passe des heures sur Instagram, son réseau social favori. Mais a-t-il vraiment conscience des risques auxquels il s'expose ? Voici quelques conseils pour l'aider à se protéger.
A lire aussi

Avec Snapchat, Instagram est devenu sans conteste le réseau social favori de la génération Z (15-25 ans). Si vous êtes parent d'un ou plusieurs adolescents, il y a fort à parier pour qu'il possède déjà son propre compte, sur lequel il publie selfies et stories à l'envi. Seulement voilà, la confidentialité reste peut-être une notion abstraite à ses yeux. Si vous avez peur que votre enfant utilise ce réseau social sans mesurer l'étendue des risques encourus, voici quelques conseils pour l'aider à se protéger.

Sur Instagram, l'âge minimum requis pour s'inscrire est de 13 ans. Mais en tant que parents, vous n'êtes certainement pas dupes : ce n'est pas une simple limite d'âge qui les empêchera de rejoindre la communauté de ce réseau social. De surcroît, il n'existe pas d'âge minimum légal sur ce réseau social. La limite d'âge indiquée sur Instagram est donc purement réglementaire. En décembre dernier, la ministre de la justice Nicole Belloubet, et le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, ont toutefois présenté une proposition de loi pour instaurer la mise en place d'un contrôle parental lors de l'inscription de mineur de moins de 16 ans sur des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Snapchat ou encore Twitter.

Veiller à ce que son mot de passe soit sécurisé

Si votre ado a plus de 13 ans et qu'il utilise déjà Instagram, la première des choses à faire est de s'intéresser à l'importance que les réseaux sociaux occupent dans sa vie. Même si vous n'y connaissez rien et que toute plateforme sociale vous donne des boutons, connaître le fonctionnement de ces outils est indispensable pour veiller à l'usage que votre enfant en fait. Par exemple, il est important de lui expliquer l'utilité d'un mot de passe. Votre ado doit comprendre qu'il est strictement personnel et que cela lui permettra de préserver son intimité. Il ne doit donc en aucun cas le divulguer. Celui-ci ne doit pas non plus être trop facile à deviner : il est notamment recommandé d'alterner entre des chiffres et des lettres, ainsi que d'utiliser des caractères majuscules ET minuscules.

Désactiver le service de localisation

Il arrive parfois que l'application Instagram du smartphone active le système de géolocalisation par défaut. Or, si votre enfant publie sans arrêt des photos de lui et de ses amis, de nombreux utilisateurs seront susceptibles d'accéder aux informations relatives à l'endroit auquel il se trouve. Pour désactiver cette option, vous devrez quitter l'application Instagram et vous rendre dans les réglages du smartphone.

Sensibilisez-le également à l'importance de bien se déconnecter chaque fois qu'il utilise son compte sur un autre appareil. Faites-lui comprendre que si son compte tombe entre de mauvaises mains, il risque de voir du contenu indésirable posté sur son compte, ce qui pourra nuire à son image et à sa réputation.

Mon ado est sur Instagram : comment je protège ses données ?
Mon ado est sur Instagram : comment je protège ses données ?

Lui expliquer l'importance de bien choisir ses followers

Pour certains ados, récolter un maximum de followers frise l'obsession. Si vous reconnaissez le vôtre dans cette description, il est important de lui conseiller d'éviter les hashtags incitant à le suivre (#suivezmoi, #followforfollow), car cela risque de lui attirer des abonnés qui publient des contenus douteux. Ce même conseil s'applique dans le choix de ses abonnés : votre ado sera sûrement tenté de suivre des comptes très populaires sur les réseaux sociaux. À priori, pas de problème, mais apprenez-lui tout de même à bien examiner le compte de chaque nouvelle personne en jetant un oeil rapide aux posts avant de le suivre.

Respecter son intimité

Il peut être tentant d'exiger à votre enfant de vous révéler son mot de passe afin que vous puissiez toujours garder un oeil sur ses activités. Ces dernières années, plusieurs applications ont d'ailleurs été mises à disposition pour espionner l'activité de leurs enfants sur les réseaux sociaux. Une solution un peu extrême, d'autant plus qu'elle peut se retourner contre vous. En effet, si votre enfant réalise que vous épiez ses moindres faits et gestes sur Instagram, il sera sans doute tenté de déserter le réseau social au profit d'un autre afin d'échapper totalement à votre contrôle. Conclusion : mieux vaut instaurer un climat de confiance avec lui.