Entretien d'embauche : 10 comportements qui agacent les recruteurs

Même si c'est stressant, il faut prendre garde à son comportement lors d'un entretien
Même si c'est stressant, il faut prendre garde à son comportement lors d'un entretien
Vous rêviez de ce job et avez décroché un entretien ? Fantastique. Voici à présent 10 comportements à éviter absolument sous peine de vous mettre votre interlocuteur à dos au cours de l'entrevue.
A lire aussi

1. La poignée de main molle

C'est la première interaction entre vous et le recruteur. Il va de soi que lui tendre une main morte ne va pas lui dégager une image très dynamique de vous. Sans lui broyer la sienne non plus, tachez de lui présenter une main un minimum ferme et assurée.

2. Le regard fuyant ou l'inverse

Il est toujours bienvenu de ne pas passer l'entretien les yeux rivés sur vos chaussures ou bloquant le front ou la mouche sur le menton de votre recruteur. Outre le fait que cela puisse le vexer, refuser d'affronter son regard vous fait passer pour une personne fuyante. De même, le regarder fixement sans jamais détourner le regard est révélateur d'une trop grande assurance susceptible d'agacer votre interlocuteur. Or, ce n'est sans doute pas le but que vous recherchiez.

>> Entretien d'emabuche : 3 exercices pour bien se préparer <<

3. Couper la parole

S'il est important que vous ayez des choses à dire en rapport avec votre entretien, vous devez attendre que votre interlocuteur vous donne la parole pour le faire. D'autre part, si celui-ci est déjà en train de s'exprimer, écoutez-le en attendant votre tour, l'interrompre apparaîtrait comme un manque de politesse qui ne vous ferait que perdre des points.

4. Garder les bras croisés

Avoir les bras croisés apparaît comme un signe de défense, de repli et donc, de refus d'intéraction. Ce qui n'est ps du meilleur effet lorsqu'on doit entrer en communication avec quelqun. Qui plus est votre recruteur potentiel.

>> Entretien d'embauche : les 12 erreurs de langage corporel à ne pas commettre <<

5. Parler la main devant la bouche

Mettre la main devant votre bouche pendant que vous dialoguez avec votre interlocuteur est du plus mauvais effet. D'abord, cela peut l'empêcher de comprendre tout ce que vous dites, ensuite, cette attitude est caractéristique des personnes en train de mentir. Et si vous n'étiez pas au courant, votre interlocuteur l'est certainement, lui.

6. Utiliser son téléphone portable

Veillez à bien régler votre smartphone sur silence afin que celui-ci ne se mette pas à sonner en plein milieu de l'entretien. Et quand bien même, vous auriez omis de le faire, n'entamez surtout pas une conversation téléphonique, si brève soit-elle, tant que vous n'avez pas quitté votre interlocuteur. Les recruteurs qui le font, c'est déjà très moyen, mais alors les candidats...

7. Se toucher les cheveux

À moins que vous ne postuliez pour la chevelure de l'année, vous tripoter les cheveux lors de l'entretien, c'est non. Vous êtes censée être venue coiffée et le cas échéant, c'est trop tard pour vous lancer dans une tresse ou un chignon. Les cheveux lâchés ? N'entortillez pas vos mèches de devant, cela peut être perçu comme un acte niais, séducteur ou peu hygiénique.

>> Tenue en entretien d'embauche : 3 fausses bonnes idées <<

8. Tapoter la table

Ça ne vous énerve pas vous lorsque quelqu'un s'amuse à tapoter la table du bout de ses doigts, ou pire de ses ongles ? C'est pareil pour votre interlocuteur. Et votre but n'est pas de l'irriter n'est-ce pas ?

9. Avoir la jambe qui tremble

Bien sûr, vous êtes un peu stressée, mais passer tout l'entretien avec la jambe qui tremble nerveusement ne vous aidera pas à vous détendre, et risquera, en outre, de mettre les nerfs à vifs à votre recruteur qui aura grand mal à en faire abstraction.

10. Jouer avec un stylo

Ce n'est pas parce que vous vous empêchez de remuer la jambe et de tapoter la table que vous pouvez évacuer votre stress en cliquant frénétiquement sur le porte-mine de votre stylo. Le bruit est agaçant et pourrait bien attirer l'attention de votre interlocuteur au détriment de votre discours.

>> Top 5 des questions à ne jamais poser en entretien d'embauche <<