Exit le diadème et le prince charmant : les fillettes dessinent leur "vraie princesse"

Loin des standards des princesses Disney stéréotypées, le hashtag #RealPrincess, propose aux jeunes filles de livrer en dessin, sur les réseaux sociaux, leur version de la princesse du quotidien. Une vision bien éloignée de l'héroïne stéréotypée en quête perpétuelle du prince charmant.
A lire aussi

Les princesses Disney sont, depuis des décennies, une passion pour des millions de jeunes filles à travers le monde. Néanmoins, ces personnages, souvent stéréotypés, aux corps fantasmés (jambes ultra-fines et disproportionnées) et visages lisses, perpétuent, pour certains, une certaine vision de la beauté détachée de la réalité.

L'organisation américaine DoSomething.org, qui rejette cette culture de la princesse, a demandé, via les réseaux sociaux, aux filles de prendre les choses en main et de délivrer leur propre vision de ce que ce pourraient être les alternatives aux héroïnes Disney. Des princesses de la vie quotidienne réunies autour du hashtag #RealPrincess ("vraie princesse").

Skateuses, en fauteuil, chimiste, joueuses de foot US...

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que contrairement à leurs homologues animées, les vraies princesses imaginées par les internautes participant à l'opération de DoSomething.org n'ont pas fait le choix de la vie de château et ne font pas de la quête du prince charmant un objectif de vie.

Loin des standards des femmes de la firme aux oreilles de Mickey, qui sont, selon BuzzFeed, pour la plupart âgées de moins de 20 ans, de couleur blanche à 71,4% et à 57,1% mariées, ces princesses du réel sont skateuses, en fauteuil roulant, intello, petite chimiste, ingénieure, joueuses de football américain ou encore avocate. Rafraîchissant.