Immobilier : 40% des Françaises se sont déjà senties discriminées

Les femmes se sentent discriminées majorirairement en raison de leur situation professionnelle et financière.
Les femmes se sentent discriminées majorirairement en raison de leur situation professionnelle et financière.
L'immobilier n'échappe pas aux inégalités hommes-femmes. En effet, quatre femmes sur dix affirment qu'elles se sont déjà senties discriminées, en raison de leur situation financière ou professionnelle, au moment d'un achat, selon une étude réalisée par l'institut Harris Interactive.
A lire aussi

Alors qu'une femme sur cinq a un projet immobilier dans l'immédiat ou à court terme, trouver un bien serait-il une chose plus difficile pour ces dernières que pour un homme ? Oui, à en croire une récente étude publiée par l'institut Harris Active*. L'enquête, intitulée "Immobilier : les inégalités hommes-femmes perdurent" révèle que 40% des femmes se sont déjà discriminées alors qu'elles cherchaient à acquérir un bien. Principale raison invoquée par les femmes interrogées : leur situation financière (33%) ou professionnelle (20%).

Un budget 15% inférieur en moyenne pour les femmes

En cause, davantage de bas salaires et de contrats précaires chez les femmes. Les femmes représentent 82% des travailleurs employés à temps partiel en France. En outre, en 2010, le salaire net mensuel en équivalent temps plein des femmes était inférieur de 19,7% à celui des hommes. Une inégalité salariale qui impacts directement le budget moyen dédié à une acquisition immobilière. En effet, les femmes ont une enveloppe, en moyenne, 15% moins importante que celle des hommes. Quand les premières consacrent 213.701 euros à l'achat d'un bien, les seconds dépensent 244.807 euros.

A noter que la discrimination en raison du sexe demeure mineure puisque moins de 10% des personnes interrogées estiment avoir été discriminées parce qu'elles sont des femmes. C'est donc principalement les inégalités professionnelles hommes-femmes qui entraînent une répercussion de ces inégalités dans l'immobilier.

*Etude quantitative réalisée auprès d'un échantillon de 1006 répondants âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française sur des critères de sexe, d'âge, de CSP, de région, et de taille d'agglomération. Date de terrain : février 2015.