Mettez-vous au vélo, c'est (très) bon pour le moral

Mettez-vous au vélo, c'est bon pour votre cerveau
Mettez-vous au vélo, c'est bon pour votre cerveau
Si les bienfaits du sport et notamment de la pratique du vélo sur le corps sont bien connus, ceux sur le cerveau ne le sont pas forcément. On fait le point.
A lire aussi

Outre les adeptes des compétitions, beaucoup utilisent le cyclisme pour se remettre en forme. Pourtant, une pratique modérée joue non seulement un rôle sur notre physique mais également sur notre esprit. Comme l'exercice physique vous aide à développer chacun des muscles de votre corps, à les maintenir en forme et à les tonifier, pédaler aurait le même effet sur vos capacités mentales.

Des bienfaits étonnants sur le cerveau

La pratique du vélo - même amateur - améliorerait la mémoire, notre capacité à raisonner mais aussi à planifier. Et ce n'est pas tout. Elle permettrait également la diminution de la tension nerveuse et de l'anxiété, à l'origine de la sensation de stress. La raison ? Pendant et après l'effort, le cerveau libère des endorphines, ces fameuses hormones du bonheur - procurant ainsi une sensation de détente psychique et de bien-être.

Si vous avez des problèmes de sommeil, sachez qu'enfourcher votre vélo constituerait également un excellent somnifère naturel. Une sortie sportive laissera une sensation de fatigue physique très agréable, facilitant ainsi un sommeil sain et réparateur.

Autre effet très intéressant sur la santé mentale, faire du vélo permettrait d'éviter la dépression et l'angoisse. Si cela s'explique a priori par l'action des endorphines, il semble que ce ne soit pas la seule explication. La maîtrise de soi, le plaisir de réussir mais aussi le défoulement jouent un rôle non négligeable dans la lutte contre la dépression. La présence d'autres neurotransmetteurs comme la sérotonine, fonctionnent également de manière active pour contrer différents états de déprime.

Pratiquer le vélo peut être un excellent moyen de vous retrouver entre amis ou en famille
Pratiquer le vélo peut être un excellent moyen de vous retrouver entre amis ou en famille

Une étude parue dans le journal Neurology va encore plus loin. Les chercheurs auraient révélé que l'exercice physique serait plus efficace que les exercices intellectuels afin de prévenir le rétrécissement du cerveau. Encore une bonne raison de se (re)mettre à pédaler, non ?

Rouler régulièrement à une allure modérée

Ici, vous ne cherchez évidemment pas à battre des records ni à participer au prochain Tour de France mais bien à vous détendre par le biais d'une activité physique. Il est donc important de rouler à son rythme et de ne pas essayer de dépasser ses limites - cela pourrait même en démotiver certaines, ne se sentant pas à la hauteur. Vous ne devez donc pas être essoufflée quand vous pédalez, sauf, bien évidemment, lors d'une rude montée.

Très facile d'accès, du plus débutant au plus expérimenté et peu importe l'âge, tout le monde peut profiter des avantages du vélo. Un excellent moyen pour s'initier en famille ou entre amis sans que l'on nous sorte l'infatigable excuse "je viendrai quand je serais assez entraînée".