Grasse mat' : est-il vraiment possible de "rattraper son sommeil" ?

Une grasse mat' et ça repart ?
Une grasse mat' et ça repart ?
Dormir peu en semaine et faire des grasses mat le week-end peut-il réellement palier au manque de sommeil ? Pas si sûr...
A lire aussi
Les femmes doivent-elles (vraiment) arrêter de travailler le 7 novembre à 16h34 ?
News essentielles
Les femmes doivent-elles (vraiment) arrêter de travailler...

Rattraper le retard de sommeil accumulé tout au long de la semaine en un week-end, est-ce jouable ? Peut-être bien, mais cela n'apporterait aucun bénéfice à votre corps selon les experts. Pire, cela serait mauvais pour la santé !

Selon Janet Kennedy, psychologue spécialisée dans le traitement des troubles du sommeil et auteur de "Le bon dormeur", "essayer de rattraper toutes les heures fausse notre horloge biologique." Au lieu de nous faire sentir plus vifs, tenter de tout rattraper d'une traite nous rend "plus lent, de mauvaise humeur et c'est plus stressant pour notre corps." Au final, on carbure au café et le soir, on peine à s'endormir car on perturbe notre rythme de sommeil.

Dormir suffisamment

Si elle est douloureuse, la privation de sommeil est également dommageable pour notre cerveau. Dormir moins de huit heures ralentirait ainsi notre fonction cognitive et notre capacité à traiter les informations le lendemain. En effet, l'une des fonctions du sommeil est de vider tous les déchets cognitifs de notre cerveau chaque nuit. Des carences en sommeil pourraient donc engendrer de graves troubles de la mémoire.

Le mythe des 8 heures de sommeil est-il réalisable ?

Faute de pouvoir récupérer correctement notre sommeil au cours du week-end, peut-être que dormir huit heures par nuit suffirait à se sentir en forme tous les jours. Sauf qu'entre la fois où on rentre tard d'une réu de bureau, celle où l'on prolonge un peu trop l'after-work et enfin quand on a du mal à mettre sur pause notre marathon séries, les nuits où l'on dort huit heures ne sont finalement pas si fréquentes. Aussi, faute de pouvoir dormir autant qu'on le souhaiterait, il va peut-être falloir réapprendre à dormir correctement le temps qu'il nous reste. Saviez-vous par exemple qu'il valait mieux dormir sur le côté gauche ?

Dormez juste un peu plus

La semaine, vous vous levez à 7 heures 30 ? Offrez-vous un sursis jusqu'à 9 heures le week-end. Et si vous avez l'habitude de vous coucher à 23 heures et que vous n'avez rien de spécial de prévu le samedi soir, conservez plus ou moins la même heure de coucher. Vous vous sentirez plus en forme en respectant des horaires similaires qu'en faisant une méga grasse mat' ou une sieste de 4 heures l'après-midi. Opter pour un timing de dodo régulier est vraiment "ce qui est le mieux pour votre corps", explique Kennedy. Le cas échéant, il va être perpétuellement en quête de "rattraper le temps perdu sans jamais vraiment y parvenir.

Moralité, vous n'avez plus d'excuse pour croupir sous la couette le week-end sous prétexte "d'avoir besoin de récupérer" : il suffit d'essayer de vous coucher un peu plus tôt en semaine. Et de respecter, à 1 ou 2 heures près, le même rythme en fin de semaine. Bon ben bonne nuit du coup !