Miss France 2016 : qui est Iris Mittenaere ?

Iris Mittenaere, Miss France 2016
Iris Mittenaere, Miss France 2016
Ce samedi 19 décembre, le titre de Miss France est resté dans le Nord-Pas-de-Calais. Iris Mittenaere, une étudiante lilloise de 22 ans succède à Camille Cerf pour cette année 2016.
A lire aussi

La jeune femme a séduit hier soir par son charme naturel. Bonne nouvelle pour la région Nord-Pas-de-Calais qui remporte pour la deuxième année consécutive le précieux titre. Face à ses 31 adversaires, Iris Mittanaere s'est brillamment imposée sous le regard de Miss France 2015, très émue de la victoire de sa protégée en direct du Zénith de Lille.

A 22 ans, la nouvelle reine vit à Steenvoorde et étudie la chirurgie dentaire. Elle est actuellement en cinquième année à la faculté de Lille 2. La belle brune a trouvé sa voie dès l'enfance : "J'ai eu des problèmes dentaires vers six ans et mon dentiste m'avait expliqué avec précision ce qu'il allait me faire, explique-t-elle au Figaro. Il m'a transmis sa passion. Après, je ne voulais faire que ça !"

Iris est par ailleurs arrivée première du test de culture générale imposé par le comité Miss France pendant le concours. Indéniablement, elle n'a donc pas été choisi que pour sa beauté. Très fiers de leur fille, ses parents tous deux professeurs l'ont toujours encouragée dans ses choix. "Iris est une personnalité solaire, profondément gentille, simple, disponible, qui a su faire beaucoup d'efforts et de sacrifices pour obtenir la première année de médecine et suivre son parcours universitaire, précise sa mère à La Voix du Nord. Elle a la tête sur les épaules. Elle s'investit aussi dans tous ses projets, même les plus modestes."

En fin de parcours dans ses études, le concours de Miss France n'était pas une évidence pour la jeune femme qui a participé par hasard à l'élection régionale. "La première élection avait lieu dans ma ville, confie-t-elle au Figaro. Je regardais les affiches mais je n'envisageais pas d'y participer. Grâce à des amis communs, j'ai rencontré l'organisatrice qui m'a dit qu'il manquait des candidates. Je me suis dit que c'était le destin! J'y suis allée sans me dire: "Je veux être Miss France". Et c'est chose faite.