psycho
Vous avez plein d'amis mecs ? Vous êtes (probablement) mal vue par les femmes
Publié le 7 décembre 2022 à 12:13
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Fait-il bon avoir plein d'amis mecs quand on est une femme ? Une étude s'interroge sérieusement à ce sujet, pointant les préjugés dont font l'objet les femmes qui traîneraient avec des hommes.
Vous avez plein d'amis mecs ? Vous êtes (probablement) mal vue par les femmes
La suite après la publicité

Les meufs qui ont une majorité d'amis mecs seraient-elles à éviter ? Constituent-elles des "red flags" - des signaux d'alarme qui hurlent "fuyez" ? C'est précisément ce que se demande une nouvelle étude publiée dans la revue "Personality And Individual Differences".

Selon cette recherche, les femmes qui préfèrent traîner avec des amies auraient effectivement tendance à se méfier des femmes qui, à l'inverse, privilégient les amitiés masculines dans leur quotidien. Mais le contraire serait aussi vrai. Les meufs qui préfèrent être amies avec des hommes seraient également "plus agressives et moins confiantes" envers les autres femmes. Comme si elles éprouvaient une forme de rivalité.

Mais ce que ressort avant tout l'étude, c'est la perception ouvertement négative dont font l'objet les femmes qui auraient "trop" d'amis mecs.

Sexisme intériorisé ?

Comment expliquer au juste ce regard critique ? Par plusieurs raisons. Les femmes qui privilégient les amitiés masculines seraient davantage jugées. Leur relation serait considérée comme "pas toujours très platonique" et leurs motivations perçues comme ambiguës ou douteuses. En somme, c'est l'éternel débat de l'amitié entre hommes et femmes, que la comédie romantique Quand Harry Rencontre Sally se plaisait déjà à décortiquer il y a plus de trente ans de cela.

La tristesse de la chose est que ces considérations peuvent notamment mener à un certain "slut shaming", et à un renvoi à la figure de la "croqueuse d'hommes", dont l'amitié cacherait quelque chose d'essentiellement sexualisant. Des raisons qui perpétuent des jugements... avant tout ciblés sur les femmes. Car, révèle l'étude, les femmes qui auraient beaucoup d'amis hommes éprouveraient une hostilité accrue émanant des femmes privilégiant les amitiés féminines. On le comprend, l'hostilité et la méfiance sont réciproques.

Plus encore, le magazine Stylist voit là un exemple parfait de "cycle de sexisme intériorisé", au sein duquel les femmes excluraient les femmes, conduisant celles-ci à privilégier la compagnie des hommes. Et à devenir ce que les anglophones nomment péjorativement des "filles à mecs".

Déduction peu fun qui renvoie à une autre construction, le syndrome de la Schtroumpfette. Autrement dit, la condition de la seule femme dans un groupe de mecs, lequel peut représenter une forme de privilège social - celui de la "validation masculine". Une condition qui peut engendrer son lot de jugements, des deux côtés. Dans les deux cas, ce sont toujours les femmes qui sont ciblées. Et s'il fallait privilégier la sororité ?

Mots clés
psycho relations Amitié News essentielles sexisme
Sur le même thème
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial play_circle
Société
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial
26 janvier 2024
On a déjà vu l'un des plus beaux films de 2024 (et Daisy Ridley y est épatante) play_circle
Culture
On a déjà vu l'un des plus beaux films de 2024 (et Daisy Ridley y est épatante)
15 janvier 2024
Les articles similaires
"Le métier couvre les délits d'un agresseur" : Anouk Grinberg sur "l'affaire Depardieu" play_circle
Société
"Le métier couvre les délits d'un agresseur" : Anouk Grinberg sur "l'affaire Depardieu"
5 mars 2024
C'est sûr, Sydney Sweeney sera la future reine des comédies romantiques play_circle
Culture
C'est sûr, Sydney Sweeney sera la future reine des comédies romantiques
15 février 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news