Règles abondantes : est-ce normal et que faire ?

Les règles abondantes
Les règles abondantes
Les règles peuvent être un véritable calvaire. Qu'elles durent de deux jours à plus d'une semaine, pour certaines, c'est aussi l'impression de faire une véritable hémorragie une fois par mois. Alors, que faire lorsque le flux est très abondant ?
A lire aussi

Généralement une femme réglée perd en moyenne 35 ml de sang, mais pour certaines le flux peut atteindre 50 ml voire 80 ml, on parle alors de ménorragie. Ce phénomène peut s'avérer extrêmement gênant, et peut entraîner une éventuelle anémie.

Comment se rendre compte que nos règles sont trop abondantes ?

Difficile de mesurer 80 ml de sang ! Si vous avez atteint ce niveau d'abondance, c'est que vous êtes obligée de renouveler votre protection hygiénique plusieurs fois par heure. Vous êtes également contrainte d'utiliser à la fois un tampon et une serviette pour vous protéger. Vous devez changer vos draps et vos vêtements pendant vos règles, et vous avez mal au ventre pendant une semaine. Bref, votre vie tourne autour de vos règles tous les mois.

Est-ce normal ?

Les premières régles de l'adolescence sont souvent très abondantes. Chez l'adulte, le phénomène est plus gênant qu'autre chose. Mais n'hésitez pas à en parler à votre gynécologue, surtout si vous aviez des règles dites "normales" devenues abondantes. Ce flux trop excessif peut être également lié à un dérèglement hormonal, un polype ou un fibrome. Des examens sont donc nécessaires, ainsi qu'un traitement adapté.

Adapter sa contraception

Votre médecin vous conseillera probablement une contraception adaptée à votre situation. La pilule contraceptive réduit souvent le flux menstruel et régularise le cycle. Attention aux stérilets qui provoquent des saignements. Le stérilet hormonal est beaucoup plus adapté, car il réduit les saignements.

Un traitement au fer

La perte abondante de sang peut conduire à une légère anémie qui se caractérise par une fatigue anormale, un teint pâle et parfois des vertiges. C'est le signe d'une carence en fer. L'alimentation ne compense plus les saignements. Rien de grave cependant, un traitement sous forme de complétement alimentaire peut vous redonner l'énergie nécessaire.