La Shine Theory, la leçon de sororité prônée par Alexandria Ocasio-Cortez

Alexandria Ocasio-Cortez et la députée Lois Frankel le 30 janvier 2019
Alexandria Ocasio-Cortez et la députée Lois Frankel le 30 janvier 2019
On a souvent tendance à craindre ou à envier les femmes puissantes qui se trouvent autour de nous, alors qu'il faudrait tout simplement devenir leurs alliées et amies. Une leçon de sororité baptisée la "Shine Theory", que prône aussi la députée américaine Alexandria Ocasio-Cortez.
A lire aussi

Quand une femme réussit, qu'elle fasse partie de notre cercle proche ou non, on ressent rarement 100 % de joie sincère. On envie son succès et notre réflexe se tourne souvent vers la comparaison. L'annonce joyeuse d'une pote qui a obtenu une promotion peut vite se transformer en piqûre de rappel acerbe du fait qu'on est encore loin de notre but professionnel ; une copine enceinte que notre vie sentimentale est proche du néant.

On devient jalouse, jusqu'à se rassurer en trouvant des domaines dans lesquels elle serait moins performante que nous, et donc ne serait pas si bonne que ça quand on y réfléchit. Un comportement complètement contre-productif et surtout très loin des valeurs de sororité.

Au lieu de prendre ce succès comme une attaque personnelle et de se lancer dans une compétition injustifiée et destructrice - qui n'a d'ailleurs aucun fondement car tout ne tourne pas autour de nous -, on devrait plutôt féliciter le fruit d'un travail acharné, ou d'un bonheur mérité.

Célébrer sincèrement l'accomplissement et l'émancipation de celles qui nous entourent, et arrêter de plonger les yeux fermés dans ce schéma archaïque qui veut que les femmes se battent toujours pour savoir qui est la plus belle, la plus intelligente, la meilleure. Car se concentrer moins sur des histoires d'ego que sur un but commun et uniquement accessible à plusieurs, comme diriger le monde, sera forcément bénéfique.

Et surtout, s'entourer de ces femmes épanouies peut avoir un impact positif direct sur notre vie. C'est en tout cas le principe de la Shine Theory, un précepte évoqué par Ann Friedman, journaliste de The Cut, qui explique que "quand vous rencontrez une femme qui est intimidante d'esprit, élégante, belle et accomplie professionnellement, devenez son amie. S'entourer des meilleures personnes ne vous donne pas l'air moins bien en comparaison. Ça vous rend simplement meilleure."

Alexandria Ocasio-Cortez, récemment élue à la Chambre des représentant·es des Etats-Unis et plus jeune membre du Congrès, a aussi prôné cette leçon d'empowerment. Dans un tweet récent, elle évoque le fait de "s'élever les unes les autres" pour briller davantage. Un principe que l'on se pressera nous aussi d'adopter.

Un principe que l'on se pressera nous aussi d'adopter.

Les dossiers