"Je dois me défendre" : l'ex du rappeur Tyga porte plainte pour violences conjugales

Le rappeur Tyga arrêté pour violences conjugales
Le rappeur Tyga arrêté pour violences conjugales
L'ex-petite amie de Tyga, rappeur américain, a porté plainte auprès de la police de Los Angeles pour violences conjugales. Arrêté le 12 octobre, l'accusé a été relâché sous caution.
A lire aussi

Tyga, ex-conjoint de Kylie Jenner entre autres, était en couple depuis mars 2021 avec la styliste Camaryn Swanson. Mardi 12 octobre, le rappeur de 31 ans a été arrêté par la police de Los Angeles pour violences domestiques sur la jeune femme âgée de 22 ans.

Sur une story publiée sur Instagram par la victime présumée, on voit son visage criblé d'un oeil au beurre noir et d'autres bleus. Elle y écrit : "J'ai été victime d'abus mentaux et physiques et je ne le cache pas", et poursuit : "Je suis si embarrassée et honteuse d'avoir dû en arriver là mais je dois me défendre." Un témoignage qui a fait le tour des médias, en passant d'abord par TMZ, le site d'informations people américain.

Story de Camaryn Swanson
Story de Camaryn Swanson

L'article qui mentionne l'affaire détaille davantage la soirée pendant laquelle l'artiste aurait été violent avec son ex-compagne. L'ancien couple se serait ainsi disputé après qu'elle se soit présentée chez lui en criant au milieu de la nuit, vers 3 heures du matin. Selon une source proche de Tyga, Camaryn Swanson aurait été sous l'emprise de substances illicites.

La jeune femme a contredit cette version, assurant que c'est le rappeur lui-même qui lui a demandé de venir chez lui ce soir-là. Elle affirme avoir la preuve par messages qu'il lui a envoyé un taxi pour venir la chercher et qu'elle le rejoigne. De ce rendez-vous, elle est sortie avec un coquard et s'est dirigée vers le commissariat pour déposer plainte.

Le rappeur, dont l'équipe n'a pas souhaité répondre aux requêtes du HuffPost Us, a été libéré sous caution d'un montant de 50 000 dollars.