Une pétition en Angleterre pour interdire le perçage d'oreilles des enfants

Kim Kardashian et sa fille North West
Kim Kardashian et sa fille North West
Au Royaume-Uni, une pétition pour interdire aux parents de faire percer les oreilles de leurs bébés a recueilli plus de 37 000 signatures. Devant ce succès, le député travailliste Mark Tami a annoncé qu'il comptait porter cette question au Parlement afin d'instaurer un âge minimum en-dessous duquel cette procédure deviendrait illégale.
A lire aussi

Faire percer les oreilles de son enfant en bas âge va-t-il être interdit en Angleterre ? Depuis quelques jours, une pétition lancée sur le site 38 degrees réclamant l'interdiction de cette pratique fait un tabac : plus de 37 000 personnes ont déjà signé ce texte.

"C'est une forme de cruauté à l'égard des enfants. On leur inflige sans raison une forte douleur et on nourrit leur peur. Le seul but est de satisfaire la vanité des parents. Alors que d'autres formes de violences à l'égard des bébés sont interdites, celle-ci devrait également être rendue illégale", peut-on lire sur le site de la pétition, adressée au ministre anglais de l'Enfance.

De nombreux signataires font part de leur indignation au sujet des parents qui font percer les oreilles de leurs enfants sur la page de la pétition. "En tant que parent de deux enfants, je ne vois pas de geste plus barbare, égoïste et inconsidéré", écrit ainsi un certain Stafford B.

"Un bébé n'est pas en mesure de donner son consentement"

Le député du parti travailliste Mark Tami, qui avait déjà abordé publiquement le sujet en 2013 a déclaré qu'il comptait soulever la question de l'instauration d'un âge minimum pour les piercings au Parlement. "J'aimerais relancer le débat au Parlement, et réfléchir sur un potentiel âge minimum. Quel âge serait adapté ? Un bébé ou un enfant en bas âge n'est pas en mesure de donner son consentement", a-t-il déclaré.

Interviewé par le Guardian, Tim Ballard, vice-président de l'ordre des médecins généralistes anglais, a reconnu que le perçage d'oreilles n'était pas sans douleur pour des enfants en bas âge, tout en recommandant de laisser le choix aux parents.

"Le fait de percer les lobes d'oreilles de bébés ou d'enfants en bas âge est dans la majorité des cas sans conséquences à long terme, mais cela ne signifie pas que l'enfant ne souffre pas pendant et après. Nous suggérons que les parents puissent choisir seuls s'ils désirent faire percer les oreilles de leurs enfant. Il va de soi que dans certains cas, la culture joue un rôle dans cette décision. Cependant, nous recommandons de ne pas faire percer une autre partie du corps que le lobe. Si un parent décide de faire percer l'oreille de son enfant, il est impératif que ce geste soit accompli dans des conditions d'hygiène parfaites, par une personne qualifiée, et qu'un suivi soit assuré ensuite."