Véronique Jannot : plus que jamais heureuse avec sa fille adoptive Migmar

La comédienne au grand coeur est aussi une maman comblée. Pourtant, Véronique Jannot n'avait pas prévu d'adopter, mais sa rencontre avec Migmar a tout changé.
A lire aussi

En 2013, l'icône de la série Pause Café annonçait à la presse l'adoption du jeune orpheline tibétaine, officiellement devenue sa fille après des années de démarches. L'actrice a rencontré Migmar alors qu'elle n'avait que 8 ans lors d'un voyage en Inde pour son association Graines d'avenir, qui s'occupe d'enfants et de personnes âgées tibétains en exil. A cette époque, elle devient sa marraine, c'est le coup de foudre. "Je lui ai offert un téléphone et il ne s'est plus passé une semaine sans que l'on se parle, raconte-t-elle à Gala. Elle me racontait ses cours, ses envies, ses chagrins. Malgré la distance, on n'était plus seules, ni elle, ni moi".

"Elle et moi, c'est une magnifique histoire d'amour"

Après un cancer de l'utérus à seulement 22 ans, Véronique Jannot ne pouvait pas avoir d'enfant, et n'avait jamais songé à l'adoption, mais pour Migmar elle engage une procédure qui va durer des années. "On a voyagé, passé du temps ensemble. Elle a commencé à m'habi­ter tota­le­ment. Migmar est deve­nue natu­rel­le­ment ma fille. Je n'avais pas de projet d'adop­tion quand je l'ai connue. C'est notre rencontre qui a fait que j'ai entamé les procé­dures."

Elle parvient enfin à faire venir la jeune fille alors âgée de 16 ans en France et lui obtient la nationalité française, depuis elle nage dans le bonheur. "Migmar n'est pas la compensation d'un manque, d'une frustration. Elle et moi, c'est une magnifique histoire d'amour. Une rencontre extraordinaire", confie l'actrice de 58 ans.

Les dossiers