Votre enfant suce son pouce ? Tant mieux !

Sucer son pouce, une idée pas si mauvaise
Sucer son pouce, une idée pas si mauvaise
On a souvent entendu dire que "sucer son pouce, c'est mal". Et voilà que notre petit s'y met. Bonne nouvelle : d'après une récente étude, il semble que cela ne soit pas si grave finalement. Cela lui serait même plutôt bénéfique.
A lire aussi

Entre les microbes qu'il risque d'attraper en mettant son doigt probablement sale à la bouche et les dommages de déformation probables sur sa mâchoire, on préférerait nettement éviter que notre enfant ne succombe au charme du suçage de pouce. Sauf que voilà, c'est arrivé. Et c'est peut-être pour le mieux, d'après la publication d'un rapport traitant du sujet dans la revue américaine Pediatrics. Celui-ci met en avant de nouvelles recherches néo-zélandaises au sujet des bénéfices apportés par la succion du pouce.

Eviter de contracter des allergies

Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs se sont plongés dans les habitudes buccales de plus de 1 000 enfants de la naissance à l'âge adulte et ont découvert que sucer son pouce pouvait permettre aux enfants de réduire le risque de développer certaines allergies. En effet, il semble que l'exposition précoce et fréquente à des germes et autres microbes aide à renforcer notre système immunitaire et à nous prémunir face à des réactions allergiques assez fréquentes comme celles provoquées au contact d'animaux domestiques ou du pollen.

Des tests cutanés servant à identifier les personnes souffrant d'allergies ont été effectués sur chacun des participants lors de cette expérience. Et les résultats sont assez convaincants puisque près de 50% des personnes qui n'avaient jamais sucé leur pouce avait développé au moins un type d'allergie pour seulement 31% du côté des suceurs de pouce. Des chiffres valables également pour ceux qui se rongent les ongles.

Evidemment, il faut continuer à veiller à ce que nos enfants se lavent fréquemment les mains. Mais si un matin, notre petit bout se met à sucer son pouce, on saura que ce n'est pas la fin du monde. Et que c'est même plutôt positif !

On notera également que le pouce génère une sacrée économie sur l'achat de tétine. En principe, on ne le perd pas, il ne s'use pas et on n'a pas besoin de faire appel à ses parents en pleine nuit parce qu'il nous est tombé du bec.