Vous venez de rompre ? Plaignez-vous !

Se plaindre après une rupture, le meilleur remède anti-déprime
Se plaindre après une rupture, le meilleur remède anti-déprime
Pleurer sur son sort serait un excellent remède pour nous permettre de reprendre pied après une rupture amoureuse, c'est scientifiquement prouvé. Et ça tombe bien car c'est justement la seule chose qu'on ait envie de faire !
A lire aussi

Lorsque l'on vit une séparation amoureuse douloureuse, on a bien du mal à s'empêcher de tourner en boucle sur ce sujet. Et de pleurer des seaux. Et bien, n'en déplaise à nos proches qui doivent se farcir nos histoires d'ex à longueur de temps, la complainte nous aiderait à remonter la pente plus facilement. C'est en effet les résultats qui ressortent d'une étude menée par Garce Larson et David Sbarra, deux psychologues américains et parue dans la revue "Social psychological and personality science".

Occulter et garder tout pour soi nuisent à la guérison

Pour aboutir à cette conclusion, les médecins ont scindé en deux groupes 210 personnes ayant récemment connu une rupture. L'un d'entre eux a été interrogé de manière régulière pendant neuf mois sur le sujet. Il a également été invité à noter en privé ses différentes émotions. Le deuxième groupe n'a été questionné que deux fois à propos de sa rupture. Les psychologues ont ainsi pu constater que les personnes ayant eu l'opportunité d'évoquer souvent leurs maux de coeur se sont plus vite rétablies. Les gens du deuxième groupe ont en revanche quasi stagné quant à leurs sentiments.

S'apitoyer sur son sort, la clé du rétablissement

Aussi, la prochaine fois qu'une de vos amies vous bassine avec son ex, tâchez de rester attentive et réconfortante, car si vous la pensez inconsolable, c'est au contraire de sa guérison qu'il s'agit ! Et si c'est vous qui vivez cet épisode douloureux, ne culpabilisez plus à l'idée de rabâcher votre souffrance et votre rancoeur à votre entourage. Vider votre sac (à plusieurs reprises) vous permettra de passer à autre chose plus rapidement.