Zuriel Oduwole, l'incroyable ado qui veut changer la vie des jeunes Africaines

Zuriel Oduwole en juin 2016, à Los Angeles.
Zuriel Oduwole en juin 2016, à Los Angeles.
Depuis l'âge de 9 ans, la jeune Zuriel Oduwole a réalisé cinq documentaires et rencontré 24 chef d'Etat et de gouvernement pour plaider en faveur de l'éducation des jeunes. Très engagée, l'adolescente est devenue le porte-voix de la jeunesse africaine.
A lire aussi

Née aux Etats-Unis d'un père nigérian et d'une mère mauricienne, Zuriel Oduwole est une enfant surdouée qui se distingue des autres jeunes filles de son âge. A 15 ans, elle a déjà rencontré 24 chefs d'Etat et de gouvernement, des Premières dames et des patrons d'entreprises afin de les convaincre d'investir dans l'éducation des jeunes. Surnommée "la jeune fille la plus influente du monde" par John Kerry, ancien secrétaire d'Etat américain, Zuriel Oduwole est aussi brillante qu'engagée, en particulier auprès de la jeunesse africaine.

La Malala de demain

A 9 ans, elle part tourner son premier documentaire centré sur la révolution au Ghana, puis enchaîne avec quatre autres films dont l'un sera destiné à la création de l'Union africaine et un autre sera nommé : "Rien ne peut m'arrêter : je suis une fille".

"C'est quand j'ai tourné le film au Ghana que j'ai vu pour la première fois tous ces enfants dans les rues. Cela m'a donné envie de m'investir dans ce projet", explique-t-elle à l'AFP.

Consciente que la majorité des filles âgées de 12 ans sont déscolarisées et mariées avec des hommes de 10 à 20 ans leur aîné dans de très nombreux pays africains, Zuriel Oduwole milite sur les traces de la Pakistanaise Malala Yousafsai (Prix Nobel de la Paix en 2014), pour qu'elles terminent leur scolarité. Activiste en faveur de la paix dans le monde et du développement durable, l'adolescente s'est déjà exprimée à l'ONU.

Influente et déterminée, elle a également été classée par le magazine Forbes parmi "les 100 femmes les plus influentes en Afrique". Éduquée à domicile, elle n'a jamais été à l'école, a appris le chinois sur Internet et bouclé son cursus scolaire avec deux années d'avance sur les jeunes de son âge. "J'ai quand même une vie d'adolescente. Je joue au foot et au basket, je traîne avec mes amis... Et je mène tous mes projets en parallèle", confie-t-elle. Si tout va comme elle le veut, elle entrera à Harvard ou à l'Université de Californie l'année prochaine, afin d'y étudier l'économie et la psychologie. A long terme, Zuriel espère trôner à la Maison Blanche. "Je n'ai que 15 ans et aux États-Unis, il faut en avoir au moins 35 pour se présenter". Michelle Obama n'a qu'à bien se tenir.

Documentaire sur le Nigeria réalisé par Zuriel Oduwole à 11 ans