Cannes 2014 : Olivier Dahan répond aux critiques des enfants de Grace de Monaco au sujet de son film

Cannes 2014 : Olivier Dahan répond aux critiques des enfants de Grace de Monaco au sujet de son film
Cannes 2014 : Olivier Dahan répond aux critiques des enfants de Grace de Monaco au sujet de son film
Dans cette photo : Olivier Dahan
Olivier Dahan, le réalisateur de « Grace » qui doit être présenté au Festival de Cannes, a réagi aux attaques de la famille de la princesse Grace de Monaco dans les colonnes du « JDD » dimanche 11 mai.
A lire aussi
Cannes 2014 : les enfants de Grace de Monaco s'en prennent (encore) au film sur leur mère
cinéma
Cannes 2014 : les enfants de Grace de Monaco s'en...


Olivier Dahan a répondu ce dimanche aux critiques de famille monégasque au sujet de son dernier film, un biopic sur la princesse Grace de Monaco : « Quand je lis dans leur communiqué que tout cela n'a été fait “qu'à des fins commerciales”, je me sens insulté », a expliqué au Journal du Dimanche, le réalisateur de Grace de Monaco. Le film avec Nicole Kidman dans le rôle-titre doit faire l'ouverture du 67ème Festival de Cannes ce mercredi en avant-première mondiale, mais hors compétition.

Dans son communiqué, la famille de la princesse Grace de Monaco avait expliqué ne souhaiter « en aucune manière être associée à ce film qui ne reflète aucune réalité et regrette que son histoire ait fait l'objet d'un détournement à des fins purement commerciales ».

« Je suis un artiste pas un historien »

Le réalisateur de La Môme a répliqué en affirmant « ne jamais avoir prétendu réaliser un biopic. Il n'y a pas de scoops dans mon film, donc pas de quoi en faire un drame ». « Il y a des événements vrais et d'autres fantasmés, c'est mon droit à la fiction », ajoute-t-il.

« Je suis un artiste pas un historien », relève Olivier Dahan qui dit avoir été intéressé par une femme « qui va inventer la notion de princesse moderne » et qui est confrontée « à un choix décisif (...) sa famille ou sa carrière ». Le film se déroule durant l'année 1962, sur fond de tensions entre la France et la Principauté.